Une compagnie maritime française choisit un chantier naval pour un cargo à voile

Une compagnie maritime française choisit un chantier naval pour un cargo à voile

La société française Neoline va de l’avant avec son projet de voilier cargo en confirmant son choix d’un chantier naval pour construire le navire.

Neoline a annoncé cette semaine avoir signé une lettre d’intention (LOI) pour construire son premier navire avec Neopolia Mobility basé dans la Loire, en France, à la suite d’un nouvel appel d’offres international avec une dizaine de chantiers concurrents.

Neoline a été fondée en 2015 dans le but de devenir le premier armateur au monde à se spécialiser dans les cargos roll-on/roll-off modernes utilisant des voiles pour la propulsion principale. La compagnie a des plans pour deux navires qui opéreront entre St-Nazaire et Halifax et Saint Pierre, Miquelon et Baltimore sur la côte est des États-Unis.

La lettre d’intention avec Neopolia Mobility porte sur la construction du premier navire, un cargo à voile de 136 mètres d’une capacité de 500 voitures et 280 conteneurs. Les opérations devraient démarrer au premier semestre 2024 pour un démarrage de la construction dès cet été, sous réserve des financements nécessaires.

Plus tôt cette année, le fabricant de pneus Michelin a accepté d’expédier une partie de ses pneus à l’aide de navires Neoline. En vertu de l’accord, les pneus seront chargés dans des conteneurs et expédiés des installations de Michelin à Halifax, en Nouvelle-Écosse, à Saint-Nazaire, en France, une fois que le premier navire de Newline entrera en service.

Avec une zone de croisière de 4 200 mètres carrés et une assistance moteur, Newlin pense que les navires peuvent atteindre une vitesse minimale de 11 nœuds pour maintenir un horaire de service bihebdomadaire avec des économies de soute vérifiées.

READ  A plane passenger throws punches after children kick their seat

Neoline avait déjà signé une première lettre d’intention avec Neopolia Shipbuilding en juillet 2019, mais le projet ne semble jamais décoller.

” L’offre de Neopolia Mobility est ressortie de notre appel d’offres comme conciliant au mieux nos impératifs techniques, nos contraintes budgétaires et temporelles, ainsi que notre volonté de participer au développement de notre territoire. Nous sommes donc très heureux d’avoir pu reprendre nos négociations avec Neopolia et signer une nouvelle lettre d’intention (LOI), basée sur nos besoins et nos capacités », a déclaré Jean Zanotini, président de Neoline.

Les semaines à venir se concentreront sur l’obtention de l’accord de financement bancaire, qui reste un défi dans le cadre d’un projet innovant. Cependant, nos partenaires bancaires sont très enthousiastes et attentifs aux engagements pris par les principaux chargeurs qui nous accompagnent, tels que Groupe Renault, Groupe Manitou, Groupe Benito, Gus Hennessy & Co., Groupe Michelin et Clarins. Zanotini a ajouté que d’autres expéditeurs se préparent à les rejoindre.

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x