« Le festival évoque des souvenirs des années pré-pandémiques »

« Le festival évoque des souvenirs des années pré-pandémiques »

Alors que les gens célébraient l’Aïd al-Adha et assistaient à des événements de divertissement et à des spectacles à travers le pays, attirant de grandes foules, cela a évoqué des souvenirs des années qui ont précédé la pandémie.
Cela a été démontré par la réponse de certains résidents qui ont célébré les vacances, profitant des activités dans les centres commerciaux, les hôtels, le village culturel et les plages.

La princesse du Qatar a visité le centre commercial avec son mari Salem et leurs trois enfants et a participé à des activités pour enfants telles que le cirque africain, l’artisanat et le henné. « Les vacances comme l’Aïd al-Adha sont un moment idéal pour tirer le meilleur parti des offres des organismes publics et privés. Mes enfants ont beaucoup apprécié le centre commercial, en particulier dans les arts et l’artisanat – un bon moyen de renforcer leurs compétences artistiques et créatives pendant qu’ils sont en vacances. »

Le deuxième jour de la fête, a-t-elle dit, ils se sont dirigés vers la plage « pour se connecter avec la nature ». « Ma famille a beaucoup aimé la plage et passer des vacances à la plage est très spécial car nous rencontrons plus de gens qui apprécient également les courtes vacances. »

Waqas, son partenaire et ses amis ont choisi de séjourner dans un hôtel à West Bay. « La pause de trois jours est un rappel avant de retourner au travail demain. Par rapport à il y a deux ans, ces vacances sont plus relaxantes même si nous recommençons à porter des masques faciaux en raison de la récente augmentation du nombre de cas ».

READ  Est-ce que le match Croatie vs France passe à la télé ce soir ? L'heure de début, la chaîne et comment regarder le match de la Ligue des Nations

Les établissements de vente au détail offrent également des rabais en fonction de l’occasion. Alex et sa belle-sœur ont visité samedi le nouveau centre commercial Place Vendôme, où elle a raconté qu’une foule nombreuse s’y était rendue. « Des offres spéciales partout ! Il est difficile de résister à ne pas acheter. Et malgré l’annonce d’une augmentation des cas de COVID-19 dans le pays, une des choses que j’ai remarquées, c’est que les gens continuaient à célébrer la fête en portant des masques, ce qui donnait l’impression que tout était revenu à la normale, mais avec le masque sur. »
Entre-temps, Zaira, Abdul et Mohammed ont profité des activités adaptées aux enfants à la Cultural Village Foundation, présentées par Katara. Parmi eux, une variété d’ateliers tels que la peinture faciale, la sculpture sur ballon, la peinture sur toile et la peinture sur céramique.

« C’était amusant et génial ! « Je rencontre d’autres enfants, ce qui rend l’Aïd un peu spécial parce que je me suis fait de nouveaux amis », a déclaré Zaira, neuf ans.

Pendant ce temps, Yasser et Ahmed ont apprécié les ateliers d’art organisés par Katara. « Mes favoris sont d’afficher la mascotte, le slime et d’offrir des cadeaux. Mon frère, Ahmed, et moi sommes si heureux que nous fêtions l’Aïd avec des enfants et d’autres personnes », a déclaré Yasser, 11 ans.

Pendant ce temps, Marivik et son fils Lee ont parcouru les musées pendant les vacances. « Les expositions sont super et elles sont toutes gratuites ! Pour certaines il est obligatoire de réserver un billet sur le site des musées du Qatar, pour le reste il suffit de se rendre au musée et de profiter de l’exposition. »

READ  Starstruck annulé: la diffusion du concours de chant ITV est suspendue dans les délais | Télévision et radio | Showbiz et télévision

« L’exposition Pipilotti Rist : Your Brain to Me, My Brain to You est notre préférée jusqu’à présent. Il est inimaginable d’allumer la lumière et le son simultanément. J’ai déjà vu des photos d’elle, mais en faire l’expérience de première main est incroyable », a-t-il ajouté, ajoutant qu’elle parle de la santé mentale qui est un problème critique de nos jours en raison de la pandémie qui a en quelque sorte perturbé nos vies », a expliqué Marivik.

Khaled Asif, spécialiste RH, a passé la fête à poursuivre ses études. « C’est une pause rapide et un bon moment pour terminer mes devoirs scolaires et rattraper ma famille. Les vacances m’ont également donné l’occasion de parler avec des parents et des amis dont je n’ai pas entendu parler depuis longtemps. Dans l’ensemble, ces vacances montre que nous commençons lentement à revenir à la normale qu’elle était avant COVID.

Emmy Tailler

"Spécialiste du voyage. Érudit typique des médias sociaux. Ami des animaux partout. Ninja zombie indépendant. Passionné de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x