Au milieu d’une brume de désinfectants, la Chine lutte avec un ennemi invisible

Au milieu d’une brume de désinfectants, la Chine lutte avec un ennemi invisible

émis en :

Shanghai (AFP) – Laissant de fines brumes de désinfectant dans leur sillage, les agents de santé en Chine dangereusement vêtus nettoient les maisons, les routes, les colis et même les gens – mais plus de deux ans après le début de l’épidémie, les experts disent que c’est une mesure futile contre Covid-19.

La Chine est liée à une stratégie zéro Covid, pratiquant des verrouillages soudains, des tests de masse et de longues quarantaines dans le cadre d’efforts inlassables pour endiguer l’épidémie de virus, quel que soit le coût pour l’économie ou les libertés de son peuple.

Parmi son arsenal de contrôle des virus, il y a la pulvérisation de désinfectant, qu’un haut responsable de Shanghai a salué plus tôt ce mois-ci comme un élément clé de la « grande attaque » du virus.

Les images montrent des hordes de «grands blancs» – comme on appelle les agents de santé en combinaison de matières dangereuses en Chine – pulvérisant des appartements avec une brume mortelle de virus après que leurs résidents ont été placés en quarantaine gouvernementale.

Le spectacle est devenu l’une des expressions les plus visibles de la politique de non-prolifération de la Chine, qui a pris une dimension politique lorsque le président Xi Jinping a lié la légitimité de son leadership à la protection des vies chinoises contre le COVID-19.

Des images d’effets personnels et d’ameublement apparaissent au milieu de nuages ​​de détergent – tandis que dans d’autres cas, les cibles sont les rues, les murs et les jardins de la ville.

READ  Qatar - Dépassé par le Covid-19 et un consensus en rose

Mais des experts ont déclaré à l’AFP que de telles campagnes à forte intensité de main-d’œuvre sont relativement inutiles contre le virus, qui se propage par des gouttelettes lors de la toux et des éternuements dans l’air.

« Étant donné que l’infection par contact avec des surfaces contaminées n’est pas une voie de transmission importante, l’utilisation intensive et violente de désinfectants n’est pas nécessaire », a déclaré Yanzhong Huang, chercheur principal au Council on Foreign Relations, basé à New York.

La pulvérisation de désinfectant fait partie de la stratégie chinoise sans Covid qui comprend des arrêts soudains et des tests de masse Hector RitamalAFP

La transmission par des surfaces et des objets contaminés est possible mais relativement rare.

Les chances ne sont pas découragées par les sprays désinfectants en Chine.

Le vice-maire Liu Duo a déclaré que Shanghai à elle seule avait désinfecté 13 000 districts au 2 mai dans le cadre d’une politique ciblant les maisons et les complexes d’appartements des personnes infectées et la désinfection « préventive » de complexes entiers.

La ville est embourbée depuis des semaines sous une mosaïque changeante de verrouillages qui a vu certains de ses 25 millions d’habitants se chamailler avec la police et déclencher un flot de colère et de frustration sur les réseaux sociaux.

Lits, vêtements et scooters

Dans une vidéo sur les réseaux sociaux vérifiée par l’AFP, un agent de santé portant des vêtements dangereux brandit un puissant tuyau pulvérisant des nuages ​​de désinfectant sur le lit, le bureau et les vêtements d’un résident.

D’autres clips montrent des travailleurs errant dans les rues et les complexes d’appartements, pulvérisant des murs, des scooters et même le sol alors que les résidents font la queue pour des tests.

READ  Aecom participe à l'agrandissement de l'aéroport du Qatar

Un habitant de Shanghai a déclaré à l’AFP que sa maison avait été désinfectée à deux reprises après son retour de quarantaine, sa famille ayant reçu l’ordre d’attendre dehors une heure d’affilée.

Shanghai a été secouée pendant des semaines par une mosaïque changeante de blocages qui a vu certains de ses 25 millions d'habitants se bagarrer avec la police et déclencher un flot de colère et de frustration sur les réseaux sociaux.
Shanghai a été secouée pendant des semaines par une mosaïque changeante de blocages qui a vu certains de ses 25 millions d’habitants se bagarrer avec la police et déclencher un flot de colère et de frustration sur les réseaux sociaux. Hector RitamalAFP

Les experts ont eu du mal à connaître la nécessité de cette mesure pour maintenir la santé publique.

Bien que le virus puisse être transmis par les surfaces, a déclaré Huang du Council on Foreign Relations, il « ne peut pas survivre longtemps en dehors du corps humain, il n’est donc pas nécessaire de stériliser les surfaces externes ».

« L’utilisation généralisée de certains désinfectants chimiques, tels que les désinfectants au chlore, peut avoir des effets néfastes sur la santé humaine (et) sur l’environnement. »

La désinfection externe est « absolument inutile », a déclaré Leung Ho Nam, expert en maladies infectieuses à l’hôpital Mount Elizabeth Novena de Singapour.

« La phrase chinoise ‘peignez un pied sur un serpent’ est superflue », a-t-il déclaré à l’AFP.

politique de pulvérisation

Ben Cowling, professeur à l’École de santé publique de l’Université de Hong Kong, a déclaré que le refus de la Chine de reculer devant l’absence de Covid pourrait avoir motivé l’utilisation enthousiaste des stérilisateurs.

Compte tenu de l’impact dévastateur des fermetures soudaines, « on peut voir une justification pour utiliser toutes les approches possibles pour réduire la transmission », a-t-il déclaré à l’AFP.

READ  La Cour suprême de l'Alaska donne raison au commissaire d'État évincé dans l'affaire Hilcorp Gas Leak 2017

Il a ajouté que celles-ci pourraient inclure des stratégies qui « peuvent avoir un effet proche de zéro, mais peuvent, dans de rares cas, prévenir une seule infection ».

Leung a déclaré que la purge était principalement une « intervention visuelle qui satisfait les responsables » sans faire grand-chose pour empêcher la propagation de Covid.

Mais Huang a déclaré que la volonté de Pékin de démontrer son engagement envers une politique pionnière était peut-être l’aspect le plus important.

Le mouvement, a-t-il dit, « évoque l’image d’une bataille héroïque contre un ennemi invisible ».

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x