Un homme de 61 ans à Ro Solo de Virginia Beach en France

Je l’ai déjà essayé deux fois mais en vain. Mais Peter Harley est convaincu que sa tentative de traverser l’Atlantique à la rame ce mois-ci réussira. Harley prévoit de pagayer en solo et non accompagné de Virginia Beach, en Virginie, à La Trinité-sur-Mer, en France, une fois que les conditions seront réunies. Harley, 61 ans, né en Afrique du Sud mais résidant maintenant en Caroline du Nord, s’attend à ce qu’il lui faille 3 ou 4 mois pour terminer son trajet. Il parcourra environ 4000 milles.

Il va pagayer dans un bateau de 24 pieds nommé voyage sauvage. La pelle avait déjà traversé l’océan auparavant, mais avec plus d’une personne à bord. Le bateau est équipé d’une cabine granulaire résistante aux intempéries, d’énergie solaire, d’un système d’eau douce et de communications par satellite. Le bateau se corrigera si une grosse vague chavire. Harley a décrit les pagaies en fibre de carbone comme « extrêmement légères ».

Il s’entraîne depuis 28 mois ! Bien sûr, il ramait voyage sauvage Dans la mesure du possible, principalement sur le lac Jordan en Caroline du Nord. Il va également au gymnase pour faire de la musculation et court pour améliorer son endurance.

La partie la plus brutale de l’entraînement est la privation de sommeil. Harley prévoit de pagayer pendant environ deux heures à la fois, puis de faire une pause pour manger, se reposer et peut-être faire une sieste pendant une heure ou deux. Il s’était entraîné selon ce programme deux à deux donc il savait que son corps pouvait le supporter. Il n’aurait pas le luxe de dormir une nuit complète. « Je sais que l’entraînement et la pratique ne sont pas la même chose que d’être dans l’océan, mais c’était aussi proche que possible des conditions réelles », a déclaré Harley.

READ  Le centre d'incubateur numérique démarre IdeaCamp 5

voyage sauvage Il pèsera 1,2 tonne au départ, car le bateau sera plein de ravitaillement et surtout de vivres. Déplacer autant de poids avec des pagaies semble presque impossible, mais c’est pourquoi le beau temps est si important. Selon Harley, « je compte partir avec les marées, également avec des vents favorables. J’ai besoin d’au moins deux jours et demi de conditions idéales pour emmener le bateau de Virginia Beach du plateau continental au Gulf Stream. »

Son voyage est aussi une collecte de fonds. Il espère amasser 750 000 $ pour trois organismes de bienfaisance distincts. Le premier, appelé 5 Gyres, utilise la science, l’éducation et le plaidoyer pour lutter contre la pollution plastique dans les océans. La prochaine étape est la Pediatric Brain Tumor Foundation, la principale organisation à but non lucratif au monde dédiée à la communauté des tumeurs cérébrales pédiatriques. Enfin, Best Friends Animal est une importante organisation de protection des animaux qui espère mettre fin au massacre de chiens et de chats dans les refuges d’ici 2025. Best Friends exploite le plus grand sanctuaire d’animaux non tuables aux États-Unis.

Pour le moment, Harley prévoit de quitter Lynhaven River au cours de la semaine du 15 maiy. Vous pouvez le retrouver sur les réseaux sociaux, sa trace et ses mises à jour de statut seront disponibles sur son site internet, northatlanticchallenge.com.

-Kendall Osbourne

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x