Rapport : les banques palestiniennes ne coopèrent pas avec un accord qatari pour transférer de l’argent à Gaza

Des gens passent près du bureau de Qatar Airways à Manama, Bahreïn, le 8 juin 2017. La photo a été prise le 8 juin 2017. Photo : Reuters/Hamad Mohamed/photo d’archives.

JNS.org Les banques et les autorités monétaires palestiniennes résistent à un nouvel accord conclu entre le Qatar et l’Autorité palestinienne pour transférer les Qataris aider dans la bande de Gaza par crainte de faire l’objet de poursuites judiciaires pour financement du terrorisme, Ynet rapporté mercredi.

Le Qatar et l’Autorité palestinienne ont passé ces dernières semaines à travailler sur un accord Transfert d’argent sur les civils nécessiteux à Gaza, selon le rapport.

Selon une note écrite, le Qatar continuera à transférer des fonds, mais contrairement au passé, les fonds ne seront pas envoyés via des sacs d’argent via Israël.

Au lieu de cela, il sera connecté à des banques sous la supervision de l’Autorité palestinienne, qui les transférera ensuite dans leurs succursales à Gaza, envoyant 100 à 100 000 $ à des familles nécessiteuses sélectionnées pour un total de 10 millions de dollars par mois.

Le Qatar couvrira également les salaires d’environ 27 000 employés du gouvernement du Hamas, plus 7 millions de dollars supplémentaires par mois, tandis qu’il allouera 10 millions de dollars supplémentaires par mois pour acheter du carburant à une société énergétique israélienne et l’envoyer à Gaza. Selon le rapport.

Les banques palestiniennes sont censées toucher une commission de 250 000 $ par mois, mais seraient préoccupées par l’exposition aux problèmes de financement du terrorisme.

READ  Les passe-temps d'Anirud Thapa la gardent cool à la recherche de la gloire du Qatar

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x