Les personnes entièrement vaccinées devraient porter des masques dans les espaces publics intérieurs, selon les responsables de la santé de Philly – NBC10 Philadelphia

Qu’est-ce que tu sais

  • Les inquiétudes concernant la propagation de la variante delta COVID-19 très contagieuse parmi les non vaccinés ont incité les autorités municipales à publier de nouvelles directives pour les masques faciaux d’intérieur.
  • Le commissaire par intérim à la santé de Philadelphie a déclaré que la ville connaît une augmentation légère mais alarmante des hospitalisations chez les enfants qui ne peuvent actuellement pas se faire vacciner contre le COVID-19.
  • Nous exhortons les Philadelphiens non vaccinés à éviter les lieux publics bondés et, s’ils ne peuvent pas le faire, à porter un masque facial pour se protéger et protéger les autres.

Si vous visitez un lieu public à Philadelphie, vous devez porter un masque facial, que vous ayez été vacciné ou non, selon les nouvelles directives publiées jeudi par le ministère de la Santé de Philadelphie.

Les responsables ont déclaré qu’ils “recommandaient fortement” le port du masque, mais n’étaient pas tenus de le faire. Les personnes non immunisées sont encouragées à porter le double masque pour se protéger et protéger les autres.

Philadelphie a mis fin au mandat du masque le 11 juin.

L’émergence de la variante delta du COVID-19 a entraîné une augmentation des infections aux États-Unis. La mutation virale est hautement contagieuse Cela a conduit à une multiplication par trois des nouvelles infections au cours des deux dernières semaines. La plupart des nouvelles hospitalisations Chez les jeunes non vaccinés. Les États du sud ont été les plus durement touchés lors de la dernière vague.

Alors que la variante delta «transmissible» augmente dans les communautés à travers les États-Unis, la directrice du CDC, le Dr Rochelle Walinsky, a lancé un avertissement sévère à ceux qui ne sont toujours pas immunisés contre le coronavirus, en déclarant: «Ce qui nous préoccupe, c’est que nous verrons des cas qui pourraient Prévention, hospitalisation et malheureusement mortalité chez les non vaccinés.

READ  Les électrons ont ouvert la voie aux expériences sur les neutrinos

Depuis cette semaine, plus d’un million de personnes ont reçu au moins une dose d’un vaccin à Philadelphie, a déclaré le maire Jim Kenny dans un communiqué. Ce total se traduit par 60,8% des adultes ayant reçu une vaccination complète et 73,9% ayant reçu au moins une dose, Selon le ministère de la Santé de Philadelphie. La ville a ouvert la vaccination à tous les habitants le 19 avril.

“Nous continuerons de vacciner tous ceux qui sont prêts et de les encourager à rejoindre les plus d’un million de personnes qui ont reçu ce vaccin salvateur à Philadelphie”, a déclaré Kenny.

Malgré une vaccination complète, une personne peut toujours être infectée par le coronavirus, mais les effets de la maladie sont grandement diminués. Il est peu probable que les personnes vaccinées qui développent ce qu’on appelle une « infection révolutionnaire » aient besoin d’être hospitalisées ou meurent. C’est pourquoi les responsables de la santé publique du monde entier soulignent l’importance de la vaccination. (Si vous devez encore vacciner, Voici un outil pour trouver le fournisseur de vaccination le plus proche de chez vous.)

En plus des directives générales sur les masques d’intérieur, les autorités municipales ont recommandé aux gens d’éviter les endroits intérieurs bondés.

Alors que Philadelphie demande aux gens de prendre de nouvelles précautions, le taux d’infection de la ville est bien inférieur à celui des mois précédents.

Jeudi, cinq personnes ont été admises dans les hôpitaux de la ville avec COVID-19 et une était sous respirateur. En avril 2020, près de 850 personnes ont été hospitalisées pour des blessures graves. Le département de la santé a déclaré que la ville avait enregistré une moyenne de 64 nouveaux cas quotidiens signalés au cours des deux dernières semaines. Ce même taux a atteint mi-novembre 2020 à 7 362 cas positifs.

READ  Les métaux toxiques s'infiltrent dans nos os, et la technologie moderne peut aggraver la situation

La commissaire par intérim à la santé, le Dr Cheryl Petigol, a déclaré que les autorités constatent une “augmentation légère mais alarmante” des admissions à l’hôpital chez les enfants dont le nombre de cas a récemment doublé.

Actuellement, les vaccins COVID-19 ne sont pas approuvés pour les enfants de moins de 12 ans L’approbation pourrait ne pas arriver avant l’hiver 2022.

“Il est temps pour nous tous de faire ce que nous devons faire pour protéger les enfants de notre ville. Cela signifie obtenir des vaccinations complètes si vous ne l’avez pas encore fait, et cela signifie que nous sommes tous de retour au port de masques en public”, Petigol dit dans une déclaration écrite.

Depuis que la pandémie a été déclarée en mars 2020, 3 763 Philadelphiens sont morts de la maladie associée au COVID-19. Et 146 142 résidents ont été infectés par le virus, dont certains souffrent toujours d’effets sur la santé à long terme.

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x