Le groupe d’EHPAD Orpea verse 56 millions d’euros de subventions publiques

Le groupe d’EHPAD Orpea verse 56 millions d’euros de subventions publiques

22 novembre (Reuters) – Europe française (ORP.PA)Endommagée par des allégations de fautes professionnelles dans des maisons de retraite françaises, elle a annoncé mardi qu’elle paierait l’intégralité des 55,8 millions d’euros (57,2 millions de dollars) réclamés par le Fonds national pour financer l’aide au logement des personnes âgées et handicapées.

« Avec l’objectif de tourner la page des erreurs du passé et de revenir à une pleine coopération avec les autorités, Orpea a décidé de verser l’intégralité des sommes dues à la Caisse de solidarité pour l’autonomie (CNSA) », a indiqué le groupe dans un communiqué. un permis.

Le remboursement entraînera une provision complémentaire de 30,1 millions d’euros sur l’exercice clos le 31 décembre 2022.

Les actions d’Orpea, l’un des plus grands groupes de maisons de retraite à but lucratif d’Europe, ont augmenté de 4,8% dans les premiers échanges.

Le groupe, en ébullition depuis la publication en juin de « Les Fossoyeurs » ou Les Fossoyeurs du journaliste Victor Castanet plus tôt cette année, a déclaré qu’un audit indépendant avait trouvé des preuves d’actes répréhensibles financiers, notamment des dépenses de main-d’œuvre gonflées et des paiements suspects importants à des tiers. .

Orpea avait annoncé en août qu’il rembourserait 25,7 millions d’euros, soit l’équivalent d’une partie du montant, pour toute subvention publique qui n’aurait pas été demandée, versée ou utilisée de manière appropriée.

La semaine dernière, des descentes de police ont ciblé des dizaines de maisons de retraite Orpea à travers la France dans le cadre d’une enquête judiciaire sur des allégations d’inconduite et d’abus possibles de résidents de maisons de retraite.

READ  La NAWA française travaille avec Santa Cruz Racing Wheels

(1 $ = 0,9755 euro)

(Reportage de Diana Mandea) Montage par Kirsten Donovan et Louise Heavens

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x