J’ai perdu le champion paralympique sud-coréen après être tombé du mont Pakistan

J’ai perdu le champion paralympique sud-coréen après être tombé du mont Pakistan

20 juillet 2021 – 14:37

L’alpiniste sud-coréen Kim Hong Bin (deuxième à partir de la droite) avec des membres de l’équipe tenant des bouquets à l’aéroport d’Islamabad, au Pakistan, le 16 juin 2021. La photo a été prise le 16 juin 2021. Karar Haidari/Alpin Pakistan Club/Publié via Reuters

Le Pakistan Alpine Club a déclaré qu’un joueur sud-coréen avait disparu mardi après être tombé de la 12e plus haute montagne du monde, le sommet de 8 047 mètres (26 400 pieds) dans le nord du Pakistan.

Kim Hong Bin, 57 ans, qui a représenté son pays en ski alpin aux Jeux olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City, a atteint dimanche le sommet de la montagne avec d’autres alpinistes, mais a rencontré du mauvais temps en chemin, a indiqué le club.

Kim est tombé dans une faille du côté chinois de la montagne, qui fait partie de la chaîne de montagnes Karakoram à la frontière entre le Pakistan et la Chine.

“Le reste du groupe l’a cherché, mais ils n’ont pas pu rester là et ont dû descendre”, a déclaré à Reuters Karrar Heidari, président du Club alpin. “Une opération de recherche est actuellement en cours, et lorsque les conditions météorologiques le permettront, des hélicoptères se joindront à l’effort.”

Le large sommet était le dernier sommet de la quête de Kim pour gravir les 14 plus hautes montagnes du monde, appelées “Huit mille” car elles dépassent toutes les 8 000 mètres. Ascension du mont Everest en 2007.

READ  Eddie Hearn: J'adore Dylan White et Deontay Wilder

Kim a perdu tous ses doigts à cause d’engelures en 1991 lors de l’ascension du mont Denali en Alaska.

“Hong Bin est maintenant la première personne handicapée à gravir huit mille personnes dans le monde”, a déclaré Haidari.

Ayant perdu ses doigts, Kim a commencé le ski alpin et a également participé à des compétitions nationales de cyclisme.

Kim a également fondé une organisation qui enseigne l’alpinisme et d’autres sports de plein air aux enfants handicapés.

En février, trois alpinistes – le pakistanais Muhammad Ali Sadbara, l’islandais John Snorri et le chilien Juan Pablo Mohr – sont morts alors qu’ils tentaient d’escalader la deuxième plus haute montagne du monde, le K2 pakistanais de 8 611 mètres.

Lire aussi

Antoinette Lefurgey

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

| L'Observatoire du Qatar | All Rights Reserved