J’ai perdu le champion paralympique sud-coréen après être tombé du mont Pakistan

J’ai perdu le champion paralympique sud-coréen après être tombé du mont Pakistan

20 juillet 2021 – 14:37

L’alpiniste sud-coréen Kim Hong Bin (deuxième à partir de la droite) avec des membres de l’équipe tenant des bouquets à l’aéroport d’Islamabad, au Pakistan, le 16 juin 2021. La photo a été prise le 16 juin 2021. Karar Haidari/Alpin Pakistan Club/Publié via Reuters

Le Pakistan Alpine Club a déclaré qu’un joueur sud-coréen avait disparu mardi après être tombé de la 12e plus haute montagne du monde, le sommet de 8 047 mètres (26 400 pieds) dans le nord du Pakistan.

Kim Hong Bin, 57 ans, qui a représenté son pays en ski alpin aux Jeux olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City, a atteint dimanche le sommet de la montagne avec d’autres alpinistes, mais a rencontré du mauvais temps en chemin, a indiqué le club.

Kim est tombé dans une faille du côté chinois de la montagne, qui fait partie de la chaîne de montagnes Karakoram à la frontière entre le Pakistan et la Chine.

« Le reste du groupe l’a cherché, mais ils n’ont pas pu rester là et ont dû descendre », a déclaré à Reuters Karrar Heidari, président du Club alpin. « Une opération de recherche est actuellement en cours, et lorsque les conditions météorologiques le permettront, des hélicoptères se joindront à l’effort. »

Le large sommet était le dernier sommet de la quête de Kim pour gravir les 14 plus hautes montagnes du monde, appelées « Huit mille » car elles dépassent toutes les 8 000 mètres. Ascension du mont Everest en 2007.

READ  Shaliar Doha félicite le président nouvellement élu du Centre d'études internationales

Kim a perdu tous ses doigts à cause d’engelures en 1991 lors de l’ascension du mont Denali en Alaska.

« Hong Bin est maintenant la première personne handicapée à gravir huit mille personnes dans le monde », a déclaré Haidari.

Ayant perdu ses doigts, Kim a commencé le ski alpin et a également participé à des compétitions nationales de cyclisme.

Kim a également fondé une organisation qui enseigne l’alpinisme et d’autres sports de plein air aux enfants handicapés.

En février, trois alpinistes – le pakistanais Muhammad Ali Sadbara, l’islandais John Snorri et le chilien Juan Pablo Mohr – sont morts alors qu’ils tentaient d’escalader la deuxième plus haute montagne du monde, le K2 pakistanais de 8 611 mètres.

Lire aussi

Antoinette Lefurgey

"Entrepreneur indépendant. Communicateur. Joueur. Explorateur. Praticien de la culture pop."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

| L'Observatoire du Qatar | All Rights Reserved