Après des améliorations samedi, le jury est toujours sur la piste masculine de Vertigine

Après des améliorations samedi, le jury est toujours sur la piste masculine de Vertigine

Un groupe de piste amélioré a amorti les critiques; Cependant, de nombreux candidats n’étaient toujours pas satisfaits de l’audition de la descente Vertigine.

Plusieurs coureurs, notamment Christoph Innerhofer et Bryce Bennett, ont frappé les réglages raides et le manque de temps d’antenne car il y avait cinq sauts en place après le premier entraînement sur les pistes de vendredi. Les opinions étaient quelque peu réfléchies sur un parcours modifié après le deuxième entraînement un samedi après-midi, avant la descente des championnats du monde du dimanche.

Le joueur italien préféré Dominic Paris a marqué le temps d’entraînement le plus rapide samedi, en descendant de 2610 mètres en 1: 39,57. Paris a également marqué le temps le plus rapide vendredi, mais était l’un des 11 des 30 meilleurs concurrents qui semblaient perplexes et manquaient les portes.

“Ils ont ouvert des portes et maintenant la situation est bien meilleure – maintenant vous pouvez tourner rapidement”, a déclaré Paris. “Nous avons eu des problèmes hier, mais aujourd’hui c’est mieux, alors allons au spectacle demain.”

Paris a gagné avec 15Oui Une carrière en descente à Garmisch-Partenkirchen il y a huit jours, il avoue que Vertigine est intrépide, malgré son nom qui se traduit par Vertigo en anglais.

Dominic Paris (ITA).

“Je suis plus avec les pentes difficiles – Bormio ou Kitzbuehel – mais si vous voulez être un bon patineur, skiez tout en bas.”

Le parcours le plus technique et le plus sûr identifié à Vertigine semblait approprié étant donné que la finale de la Coupe du monde de la saison dernière, qui était essentiellement un événement test, avait été annulée en raison de l’épidémie de coronavirus. Les championnats nationaux italiens ont été réduits.

Après sa première aventure dans Vertigine, Bennett a décrit le nouveau morceau comme “un désastre total” et “terrible”. Il a dit que la partie centrale était une “blague”.

Bennett était plus calme après sa deuxième ronde d’entraînement, au cours de laquelle il a terminé 14e et s’est amélioré à 28e la veille.

READ  Roger Federer confirme son retrait de Roland-Garros
Bryce Bennett (États-Unis).

“Le problème de la sécurité – c’est un problème difficile pour moi parce que nous skions sur les pentes”, a déclaré Bennett, après la course de samedi. «Je vois – vous ne pouvez pas prendre de décisions stupides avec votre préparation de cours.

«Ils ont fait quelques ajustements – je ne dirais pas que c’est parfait, mais c’est patinable maintenant», a déclaré le concurrent de Squaw Valley lors de sa première visite à Cortina.

Innerhofer, contrairement à son coéquipier italien Paris, n’a pas été vendu aux prestations Vertigine après un deuxième tour d’entraînement.

“Ils ont beaucoup changé, et maintenant nous pouvons dire qu’ils sont au moins capables de patiner”, a déclaré Enerhofer. “ La neige est toujours agressive, mais il n’y a plus de sauts, seulement des bosses.

Christoph Enerhofer (ITA).

“Ce n’est pas une course tactique – j’espère que demain la neige sera plus froide, car nous avons commencé tôt.”

La défense du champion du monde en titre Kjetil Jansrud est venue via Voice of Reason.

“D’une certaine manière, je suis un compétiteur technique, donc le jeu de rôle est bon pour moi, et d’un autre côté je suis totalement d’accord avec ceux qui ont dit hier que ce n’est pas un vrai atterrissage à cause de toutes les figures avant le premier saut “, a déclaré le vétéran norvégien.

“Je suis également d’accord avec la FIS sur la raison pour laquelle nous l’avons dit hier, pour nous assurer que nous ne faisons rien de stupide en termes de sécurité. Ils se sont atténués aujourd’hui et ça coule mieux.

“La question a toujours à voir avec une colline qui est curieusement conçue pour être en pente.”

Travis Janong a souligné les améliorations du parcours, y compris la modification de l’heure de vérification du parcours pour la rapprocher de la piste d’entraînement du samedi, tout cela après un appel fructueux entre les représentants des athlètes et la FIS.

READ  Lily Collins joue avant de tourner le film à succès Netflix Emily In Paris

«Ils nous ont écoutés – c’était amusant de sentir que nous avions une voix et de nous rassembler en tant qu’athlètes», a déclaré Janong. “Il est important que les voix des athlètes sur le terrain soient entendues.”

Jared Goldberg (États-Unis).

Son coéquipier de Ganong, Jared Goldberg, a donné un coup de pouce à Vertigine, comparant la volée des escaliers au départ extrême de “Free Fall” à St. Moritz.

“C’est un parcours du combattant”, a déclaré le coureur de l’Utah, qui a participé à son troisième championnat du monde. “Les clips enroulés ne coulent pas à merveille, mais aujourd’hui ils patinent mieux. Il faut vraiment serrer les muscles pour faire ces virages et ils ne semblent pas normaux.”

Drame sur Ghedina Jump

L’emblématique Ghedina Jump, qui rend hommage à la star italienne du déclin Christian Gedina, ne répond pas à ses attentes élevées, selon un local franc de Cortina.

«En sautant, c’était très lent et tout le monde était très en colère», a déclaré Gadina. “Ce saut est dans mon nom – je ne veux pas du nom quand le saut est si petit.

Christian Gadina.

«Bien sûr, c’est un problème», a déclaré Ghadina, et cela peut être plus que dramatique. “Je ferais mieux de leur demander d’annuler mon nom pour le saut car ils ne sautent que 20 mètres.”

Gdina, qui a remporté la Coupe du monde à 13 reprises et fait ses débuts à Cortina en 1990, a expliqué qu’il avait tenté le décollage depuis un saut dix jours plus tôt, avec une grande vitesse et une distance satisfaisante.

«Ils ont mis les portes plus directement et moi, 50 ans, sans entraînement, j’ai sauté 50 mètres. Après mon saut, j’ai parcouru 136 kilomètres à l’heure.

READ  Le ballet n'est pas aussi psychologique que le disent les danseurs français dans Tiny Pretty Things

«Pourquoi ne le disent-ils pas de la même façon», demande Ghadina. “Ils veulent que vous soyez plus en sécurité.”

Analyse de Lucky Luc

L’ancien champion de la Coupe du monde et commentateur de la télévision française, Luc Alfand, a fourni son évaluation du dilemme qui a tracé la voie, citant des difficultés similaires sur la rampe olympique de 1992 au stade high-tech Face de Bellevard à Val d’Isère, en France.

“Nous devons trouver un bon équilibre entre la sécurité, le plaisir des coureurs de ski et aussi ce que vous offrez aux spectateurs”, a déclaré Alfand. “Nous devons voir des skieurs sauter, aller vite et ne pas se débattre aux portes isolées.”

Luke Alfand.

Alfand – qui a également remporté une médaille de bronze aux Championnats du monde de la Sierra Nevada 1996 sur les falaises – pense que la piste de demain est trop ouverte.

“Je pense que Kriechmayr pourrait le faire à nouveau parce qu’il était si intelligent, fort et souple”, a déclaré Alfand, du vainqueur autrichien Super J. «Maintenant, il n’a plus de pression, donc ça peut être dangereux.

“Mais on ne peut jamais oublier l’Italien Dominic Paris, puis Fuse, il est si grand ouvert.”

Saut de tomba?

Avec une troisième journée ensoleillée consécutive dans les prévisions de Cortina; Les concurrents apprennent, ajustent et améliorent les tactiques dans ce qui semble être un événement imprévisible, une passion et un esprit italiens écrasants répartis dans tout le complexe olympique de 1956; Il y a de l’optimisme sur une course intéressante et inoubliable.

Reste à savoir si notre déjeuner profiterait d’une passegiata (promenade en début de soirée) avec un sourire sur Cortina après la course de demain.

Il n’y a aucune vérité dans les rumeurs selon lesquelles son saut sera renommé Alberto Tomba.

Suivez Brian sur Twitter à @Brianpinelli

Emmy Tailler

"Fanatique maléfique de la télévision. Fier penseur. Wannabe pionnier d'Internet. Spécialiste de la musique. Organisateur. Expert de la culture pop hardcore."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x