Connect with us

Hi, what are you looking for?

Uncategorized

Web Summit s’engage à partager l’intégralité du Qatar Contract en cas de contributeurs

Web Summit s’engage à partager l’intégralité du Qatar Contract en cas de contributeurs

Le juge Denis MacDonald du tribunal de commerce a été informé hier qu’une requête pourrait bientôt être déposée sur l’adéquation du partage de documents par Mandir Terrace Holdings du Web Summit.

Les avocats du Web Summit ont déclaré que d’autres découvertes seraient faites si nécessaire.

Graiguearidda, une entité corporative du cofondateur de Web Summit, David Kelly, qui détient 12 % de la société, allègue la persécution des actionnaires contre Manders Terrace, son PDG Patrick Cosgrave et son entité, Proto Roto Ltd.

Dyer Hickey, actionnaire à 7% de Web Summit, et son véhicule commercial Lazvisax Ltd, poursuivent M. Cosgrave et Proto Roto pour la prétendue suppression de ses droits en tant qu’actionnaire minoritaire.

Manders Terrace et Cosgrave poursuivent M. Kelly en alléguant qu’il s’est engagé dans des efforts secrets pour créer un fonds d’investissement pour son propre gain personnel grâce à l’utilisation des ressources de l’entreprise.

À la Cour suprême, l’avocat en chef de Lazvisax et M. Hickey, Kelley Smith, ont déclaré que son avocat, les Denton, avait des inquiétudes quant à la pertinence de la découverte que faisait Web Summit. Elle a dit qu’ils envisageaient d’émettre une requête judiciaire sur la question, mais qu’ils n’avaient atteint qu’un avis préliminaire sur la question.

Mme Smith a indiqué qu’il n’y avait plus de différend entre les parties au sujet d’une révision d’un contrat portant sur un accord pour accueillir la conférence technologique au Qatar. Elle a déclaré que le Web Summit avait maintenant convenu de partager le document sous une forme non éditée.

Graiguearidda et M. Kelly, l’avocat Frank Kennedy, ont déclaré que ses clients adoptaient un point de vue similaire à Discover Web Summit.

READ  La maison de l'artiste Leonora Carrington au Mexique est transformée en musée

L’avocat a déclaré que M. Kelly accepte l’explication de Web Summit concernant son affirmation antérieure selon laquelle il a supprimé à distance certains de ses e-mails.

L’avocat de Web Summit, Oliver Butler, a déclaré au tribunal qu’il n’y avait « absolument aucune preuve » que Web Summit avait supprimé à distance des e-mails appartenant à M. Kelly.

Butler a ajouté qu’il y avait eu un « virage frustrant » dans les explications données par M. Kelly pour la suppression de l’e-mail.

L’équipe juridique de M. Kelly a déclaré à ses clients que certains de ses e-mails avaient été supprimés peu de temps avant qu’il ne soit censé les partager avec l’autre partie.

Butler a ajouté que cette question ne devrait pas concerner le tribunal pour le moment, mais qu’elle « reviendra au cours du procès ».

Se référant aux préoccupations soulevées quant à l’adéquation du partage de documents avec ses clients, Butler a déclaré: « Si nous avons besoin de plus de découvertes, c’est ce que nous ferons. »

Le juge MacDonald a ordonné que toute proposition relative à la découverte des documents soit soumise avant le 24 juillet. et a ajourné les questions à signaler à nouveau le 17 juillet.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Tech

C’est enfin là ! La conférence mondiale annuelle des développeurs d’Apple débutera lundi avec le discours d’ouverture traditionnel à 10h00 PST. Lors de cet...

Tech

F-Zero GX (Dauphin) sur Steam Deck (image: Via Twitter) Valve vient de sortir le Steam Deck – un nouvel ordinateur portable de jeu. Il...

Tech

Parallèlement à la mise à niveau de la puce A15 et plus encore, l’iPhone SE bénéficie d’une amélioration de la batterie par rapport à...

Sports

L’Observatoire Qatar – L’avenir de Kylian Mbappé attise les spéculations sur le marché des transferts Paris, France – L’incertitude plane sur l’avenir de la...

Copyright © 2020 ZoxPress Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.