Unité du Golfe pour la stabilisation des marchés de l’énergie: GECF

Unité du Golfe pour la stabilisation des marchés de l’énergie: GECF

Le Forum des pays exportateurs de gaz (GECF, Forum) a salué la déclaration d’Al-Ula sur “la solidarité et la stabilité” publiée par le 41e sommet du Conseil de coopération du Golfe en Arabie saoudite, soulignant l’importance du dialogue international. .

Le forum incarne l’esprit de diplomatie et de pluralisme et salue les objectifs de la Déclaration d’Al-Ula de construire des ponts intergouvernementaux vers un avenir durable aux niveaux régional et mondial.

Ces valeurs de collaboration partagées sont les principes directeurs du Forum économique mondial – une alliance de 19 grands producteurs et exportateurs de gaz naturel qui représentent conjointement 71% de leurs réserves prouvées, 44% de la production commercialisée exportée, 53% des gazoducs et 57% des exportations de gaz naturel. Al-Masalla dans le monde – comme souligné dans ses statuts, la Déclaration de Malabo de 2019 dans les résultats du cinquième Sommet des chefs d’État et de gouvernement du Forum sur la coopération économique mondiale et les lois fondatrices.

L’accord historique, qui a permis aux pays du Conseil de coopération du Golfe de rétablir leurs relations, d’unifier leurs marchés pour l’intégration économique et de stimuler les économies de la région, se reflétera positivement sur la carte énergétique régionale et mondiale.

Les pays du Conseil de coopération du Golfe sont parmi les plus grands contributeurs à la production mondiale de gaz et, à ce titre, ils jouent un rôle majeur dans la fourniture d’une énergie efficace, respectueuse de l’environnement et durable. De plus, les pays du CCG abritent des institutions telles que le Forum des pays exportateurs de gaz basé à Doha et l’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OAPEC), basée au Koweït, qui se consacrent toutes deux à assurer un approvisionnement stable en énergie dans le monde », a noté Yuri Centurin, le Secrétaire général du forum.

READ  L'entrée en vigueur du nouveau salaire minimum non discriminatoire au Qatar

Dans le même temps, la récente réunion ministérielle du forum a souligné la nécessité de “répondre aux besoins énergétiques mondiaux croissants, ainsi qu’aux exigences des trois piliers du développement durable que sont le développement économique, le progrès social et la protection de l’environnement”.

Dans ce contexte, la déclaration finale du sommet du Conseil de coopération du Golfe, qui s’engage à former des partenariats stratégiques avec des partenaires régionaux et internationaux afin de renforcer leur rôle auprès de la communauté internationale, est appelée à «garantir le fonctionnement sans restriction des marchés du gaz libres et flexibles, ainsi que l’approvisionnement continu des clients, malgré Les nombreux défis et la baisse des revenus. »

«La réunification diplomatique des pays du Conseil de coopération du Golfe est essentielle pour réaliser les aspirations de la région et permet de nouveaux progrès dans le secteur du gaz naturel. L’unité rétablie entre les États du Golfe aidera sans aucun doute à surmonter les grands défis actuels de nature diverse et à assurer la stabilité du secteur énergétique dans le monde entier. “.

Nous espérons que la déclaration d’Al-Ula marquera le début d’une nouvelle ère de renforcement des échanges entre le bloc des six nations et permettra une coopération plus poussée entre le forum et les pays du Conseil de coopération du Golfe en raison de la proximité géographique, des États membres communs et des valeurs et tâches similaires. Service de presse Tradearabia

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x