Un policier accusé d’avoir sollicité une liaison avec une femme

Une femme leva la main devant elle. (Photo : Getty Images)

SINGAPOUR – Un sergent de police a été inculpé jeudi 2 septembre pour avoir recherché une liaison avec une femme en échange de son aide dans son dossier.

Le Singapourien Sean Teo, 25 ans, a été inculpé en vertu de la Computer Misuse Act, de la loi sur les secrets officiels et de la loi sur la prévention de la corruption.

Il s’agit d’accéder aux données sur les personnes arrêtées dans le système de police de Singapour sans autorisation ; envoyer une photo qu’il a reçue d’une opération de police à la femme avec qui il voulait une relation ; Et de demander une relation avec elle en échange de son assistance dans son dossier au Bureau central de contrôle des stupéfiants.

Teo aurait abusé d’un système informatique du SPF le 2 novembre 2019 afin d’accéder aux données d’individus arrêtés lors d’une opération de police via le rapport d’incident.

Le 8 décembre, alors qu’il se trouvait dans un stade le long du 61 Jurong West Street, Teo aurait été en possession d’une photo liée à l’opération policière du 2 novembre. Il aurait envoyé cette photo à la femme, dont le nom ne peut être révélé en raison d’un ordre de bâillon.

Ce même mois, Teo aurait recherché une gratification sous la forme d’une liaison amoureuse avec la même femme, en échange de son aide dans son affaire avec le Bureau central de contrôle des stupéfiants. La femme a refusé sa demande.

Son cas sera à nouveau entendu le 30 septembre.

READ  Le Washington Post a embauché Buzbee de l'AP comme rédacteur en chef

Yahoo News Singapour J’ai contacté la police de Singapour concernant la situation de l’emploi de Teo.

S’il est reconnu coupable d’une infraction de corruption en vertu de la Corruption Prevention Act, Teo peut être emprisonné jusqu’à cinq ans et/ou condamné à une amende pouvant aller jusqu’à 100 000 $. S’il est reconnu coupable d’un crime en vertu de la Computer Misuse Act, il peut être emprisonné jusqu’à deux ans et/ou condamné à une amende pouvant aller jusqu’à 5 000 $. S’il est reconnu coupable d’une infraction à la Loi sur les secrets officiels, hN.-É. Cela peut entraîner jusqu’à deux ans de prison et une amende pouvant aller jusqu’à 2 000 $.

Restez informé lors de vos déplacements : rejoignez la chaîne Telegram de Yahoo Singapore sur http://t.me/YahooSingapour

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x