Un « nouveau chapitre » : comment 3 aviateurs singapouriens ont lancé des restaurants F&B au Qatar

Xuan Tea est stratégiquement situé le long du tronçon de boutiques du quartier Bin Mahmoud de Doha.

« Nous avons trouvé un énorme potentiel dans cette zone. Elle est proche en coupe transversale et il n’y avait pas moins de huit logements pour l’équipage de cabine dans un rayon de 5 kilomètres », a déclaré M. Chu.

Puis la pandémie de COVID-19 a frappé et M. Chu s’est retrouvé bloqué à Singapour entre mars et novembre 2020. Il a dû fermer l’entreprise pendant quelques mois, puis a demandé à un ami de la diriger pendant qu’il aidait depuis Singapour.

Il a été démis de ses fonctions de pilote en novembre de la même année.

« J’ai lancé la compagnie aérienne en 2014 et j’ai toujours laissé la nature suivre son cours. Quand les choses arrivent, il suffit de faire avec, de surmonter les obstacles, de trouver autre chose à faire et de commencer un nouveau chapitre », a-t-il déclaré.

Goût de la maison

Le parcours entrepreneurial de Lim Yi Min a également commencé avec le thé à bulles. Ancien pilote qui a vécu à Doha pendant sept ans, il aspirait à un avant-goût de chez lui.

« Je sentais qu’il n’y avait rien ici qui me rappelait ma maison, Singapour », se souvient M. Lim.

Ainsi, en 2020, le Singapourien s’est associé à une autre entreprise pour ouvrir la boutique de thé à bulles Tabiboba. Ce magasin est finalement devenu une chaîne de huit points de vente.

Mais M. Lim n’avait pas fini – il avait de la nourriture en tête. Il a donc négocié un accord avec une marque de riz au poulet à Singapour et a suivi une formation.

READ  Les marchés européens réagissent alors que les États-Unis voient une vente massive induite par les taux d'intérêt

Après deux mois à se lever à 5 heures du matin et à apprendre à faire du riz au poulet, il était prêt à sortir seul.

« Je ne connaissais rien aux restaurants, seulement au thé à bulles. Je sais que plus le magasin est grand, plus les enjeux sont élevés, alors j’ai pensé que je commencerais d’abord par un petit magasin. »

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x