Un athlète paraplégique de Hong Kong en fauteuil roulant escalade un gratte-ciel

Sur une période de plus de 10 heures, Lai a pu se lever sur 250 mètres (environ 820 pieds), dans le but de collecter des fonds pour les patients atteints de la colonne vertébrale.

“J’avais tellement peur”, a déclaré Lai. «Quand je grimpe une montagne, je peux coller à des rochers ou à de petits trous, mais avec du verre, tout ce sur quoi je peux vraiment compter, c’est la corde à laquelle je m’accroche.

L’événement a permis de collecter 670 639 dollars (5,2 millions de dollars de Hong Kong) en dons.

Le grimpeur de 37 ans était paralysé de la taille après avoir été dans un accident de voiture il y a 10 ans. Auparavant, il était quatre fois champion d’Asie en escalade, et à un moment donné, il était classé huitième au monde.

Après l’accident, il a repris l’escalade en attachant son fauteuil roulant à une poulie et en utilisant la force de son haut du corps pour se relever. Il y a cinq ans, il a gravi le Lion Rock Mountain de 495 mètres (1624 pieds), symbole de la culture populaire locale pour la force et la détermination de Hong Kong.

Lai a dit: “En dehors de la vie, je me demandais ce qui me poussait? Alors j’ai commencé à courir après ça, sachant qu’il y a un potentiel pour escalader des montagnes, même en fauteuil roulant.” “D’une manière ou d’une autre, j’ai oublié que je suis une personne handicapée, et je peux encore rêver et faire ce que j’aime faire.”

Samedi, Lay n’a pas pu atteindre le sommet de la tour Nina de 300 mètres (984 pieds) en raison de problèmes de sécurité. Mais il a dit qu’il espérait que son ascension enverrait un message.

READ  Australia changes the word in the national anthem to honor the indigenous people

Il a déclaré: “Certaines personnes ne comprennent pas les difficultés auxquelles font face les personnes handicapées, et certaines personnes pensent que nous sommes toujours faibles, nous avons besoin d’aide, nous avons besoin d’aide, nous avons besoin de la pitié des gens.”

“Mais, je veux dire à tout le monde, ce n’est pas forcément le cas. Si une personne handicapée peut briller, elle peut en même temps apporter des opportunités, de l’espoir, briller une lumière, et ce n’est pas forcément un spectacle faible.”

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x