Tennis: Barty voit le retour de Roland Garros comme “un nouveau départ”

L’Australian Ashley Party frappe un revers contre la Canadienne Bianca Andreescu (non illustrée) lors de la finale du simple féminin à l’Open de Miami au Hard Rock Stadium. Image de fichier. Jeff Burke, États-Unis TODAY Sports / Reuters

PARIS, France – Alors que l’ancien champion Ashley Barty se prépare pour Roland Garros le 30 mai, l’Australien a ignoré tout regret d’avoir manqué l’Open de France l’année dernière.

Elle a remporté son seul titre majeur en simple à Paris en 2019, mais après que l’événement 2020 ait été reporté à septembre / octobre, elle a choisi de ne pas y assister en raison de problèmes liés à la pandémie.

“Cela fait longtemps que je n’ai pas joué à Roland-Garros”, a-t-elle déclaré lundi à Stuttgart, avant son premier match sur terre battue européenne depuis près de deux ans.

En son absence, Iga Soyatic a remporté le titre 2020 de Roland Garros féminin.

L’adolescente polonaise a pris d’assaut le court de tennis lorsqu’elle a remporté le titre français, battant la sixième mondiale Sophia Kenin en finale.

Mais Barty a déclaré que 2021 serait une réinitialisation générale.

“C’est un nouveau départ, un nouveau départ pour tout le monde dans cet événement.”

Elle a expliqué que son approche était également pragmatique.

“C’est un nouveau tournoi, et c’est une nouvelle opportunité.”

Barty, 24 ans, et l’Américaine Jennifer Brady ont battu le duo américain Caitlin Christian et Sabrina Santamaria 6-3 6-1 en huitièmes de finale à Stuttgart lundi.

Barty a reçu un adieu pour le deuxième tour de simple, où elle affronterait l’un des deux Allemands, Laura Sigmund ou Mona Barthel.

Après Stuttgart prévoit de jouer sur les courts en terre battue à Madrid et à Rome avant Roland Garros.

Elle a ouvert sa saison sur terre battue en atteignant les quarts de finale à Charleston, en Caroline du Sud, au début du mois.

READ  CONCACAF FIFA World Cup Qatar 2022 Qualifiers: Live Stream, Programme TV, Date, Heure, Classement, Format

Bien qu’elle ait beaucoup sauté la saison dernière, elle s’est classée première au monde et a remporté l’Open de Miami avant Charleston, mais elle était prudente sur son apparence.

“De l’extérieur, il est jugé sur la base de résultats qui peuvent être précis”, a-t-elle déclaré.

“Il y a eu des moments où je me sentais en forme mais je n’ai pas gagné de matches et vice versa. D’autres fois, je n’ai rien trouvé près du milieu de la raquette, mais vous l’avez trouvé à travers les matchs.”

“Il est important de ne pas être entièrement axé sur les résultats lorsque vous pensez à votre niveau.”

Roland Garros démarre une semaine plus tard que prévu initialement.

“Il a coupé dans une semaine de la saison sur gazon et c’est vraiment une saison très courte”, a déclaré Barty.

“Je ne pense pas que se préparer pour une semaine à Wimbledon fera beaucoup de différence pour ceux du tableau principal.”

Barty, du Queensland, a fait une pause l’année dernière pour éviter de voyager pendant la pandémie.

Elle a parlé du mal du pays dans le passé, et le déménagement entre l’Amérique du Nord et l’Europe en raison de la saison la tient hors de chez elle.

«Une partie intégrante du voyage est de se sentir à l’aise loin de chez soi ou aussi confortable que possible», a-t-elle déclaré.

“De toute évidence, je suis une personne à la maison. J’aime être à la maison avec ma famille”, a-t-elle déclaré, ajoutant qu’elle essayait de leur parler le plus possible.

«La technologie est une chose merveilleuse», a-t-elle déclaré.

READ  Preview: Kazakhstan vs France - pronostics, actualités de l'équipe

“J’adore ce que je fais. Je suis très reconnaissant de l’opportunité de faire ce que j’aime dans la situation actuelle dans le monde.”

© Agence France-Presse

Antoinette Lefurgey

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x