Recensement agricole pour renforcer la stratégie de sécurité alimentaire : responsable

Recensement agricole pour renforcer la stratégie de sécurité alimentaire : responsable

Le professeur Kaltham Al-Ghanim a déclaré que le recensement agricole en cours aidera le ministère de la Municipalité et les chercheurs à améliorer les politiques de sécurité alimentaire.

Directeur de l’Institut de recherche sur les enquêtes sociales et économiques (SESRI).

Le recensement a été récemment prolongé entre le ministère et le SESRI à l’Université du Qatar jusqu’à la fin de l’année.

Dans une interview par e-mail avec The Peninsula, le professeur Al-Ghanim a déclaré que la portée de l’exercice donnerait une image précise du secteur agricole du pays.

L’exhaustivité du recensement permet d’avoir une image précise de la réalité du secteur agricole et une compréhension approfondie du coût de l’entretien des cultures et du bétail selon les différentes étapes et activités. Il donnera également une estimation précise de la production agricole, de la taille et de la dynamique du bétail au Qatar.

Ces données soutiendront le ministère de la Municipalité et les chercheurs et les aideront à élaborer des plans et à améliorer les stratégies dans le domaine de la sécurité alimentaire et du secteur agricole en général en identifiant et en priorisant les services fournis aux producteurs et aux consommateurs. De plus, ces informations permettront certainement d’identifier les lacunes, le cas échéant, dans ce secteur.

Al-Ghanim a ajouté que l’enquête a été étendue pour inclure la mise en œuvre de l’enquête sur la productivité et les coûts, et les résultats seront publiés au cours du dernier trimestre de cette année.

L’accord conclu entre le ministère de la Municipalité et l’Université du Qatar en septembre 2020 a permis de prolonger ses travaux d’une année supplémentaire pour compléter les autres termes de l’accord de partenariat.

READ  Actualités Covid en direct et mises à jour Omicron

Elle a ajouté : « En conséquence, l’université a été chargée de mettre en œuvre l’enquête sur la productivité et les coûts agricoles, dans laquelle les travaux sur le terrain se termineront en mai 2022, et nous prévoyons de publier les résultats au dernier trimestre de 2022 ».

Selon le professeur Dr. Al-Ghanim, le recensement agricole pour l’année 2021 est terminé et les comités compétents ont approuvé ses résultats. Elle a indiqué que les résultats seront annoncés lors de l’Exposition internationale de l’agriculture et de l’environnement de Doha (Agritech) le mois prochain.

Le recensement de 2021 comprenait un inventaire complet de toutes les exploitations végétales et animales au Qatar et un recensement total de la composition des cultures et des surfaces cultivées dans les exploitations avec des arbres fruitiers et non fruitiers. Le recensement comprenait également la main-d’œuvre agricole, sa classification, ses opérations et ses sources d’irrigation.

Le professeur Dr. Al-Ghanim a confirmé que les statistiques sur le bétail ont été complétées et classées, y compris les animaux économiques (tels que les moutons, les vaches, les chameaux, etc.) et les animaux non économiques (tels que les buffles, les cerfs et autres).

Le Qatar a récemment accueilli le Forum de l’Organisation islamique pour la sécurité alimentaire (OISA), renforçant son engagement en faveur de la sécurité alimentaire au Qatar, dans la région et dans le monde. L’année dernière, selon les chiffres du ministère de la Municipalité, la production agricole au Qatar a presque doublé au cours des cinq dernières années, passant de 53 000 tonnes en 2016 à 104 000 tonnes en 2020.

READ  Expansion du GNL au Qatar à faibles émissions de carbone pour répondre à la demande mondiale croissante d'énergie plus propre : PricewaterhouseCoopers

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x