Connect with us

Hi, what are you looking for?

World

Raisi dit que le hijab est la loi alors que les femmes font face à une « attaque au yaourt » | Nouvelles

Raisi dit que le hijab est la loi alors que les femmes font face à une « attaque au yaourt » |  Nouvelles

Le président iranien a déclaré que le voile était la loi après qu’une vidéo soit devenue virale montrant un homme jetant du yaourt sur des femmes déshabillées à Mashhad.

Le président Ebrahim Raisi a déclaré que le hijab était un « problème juridique » en Iran après qu’une vidéo soit devenue virale montrant un homme jetant du yaourt sur deux femmes déshabillées dans un magasin près d’une ville sainte chiite.

Un nombre croissant de femmes ont défié les autorités en retirant leur voile après que des manifestations à l’échelle nationale ont suivi la mort en septembre d’une femme kurde iranienne de 22 ans détenue par la police des mœurs pour avoir prétendument enfreint les règles de port du voile. Les forces de sécurité ont violemment réprimé les manifestations.

La vidéo semblait montrer deux clientes entrant dans un magasin. Un peu plus tard, un homme s’est approché des femmes et leur a parlé. Il ramasse alors ce qui semble être un grand pot de yaourt et jette son contenu par-dessus la tête des deux femmes.

Les autorités judiciaires d’une ville proche de Mashhad, dans le nord-est du pays, ont ordonné l’arrestation de deux femmes, une mère et sa fille, pour avoir enfreint le strict code vestimentaire féminin iranien et « commis un acte interdit », ont rapporté samedi les médias officiels.

Les autorités ont délivré un mandat d’arrêt à l’encontre de l’homme « pour avoir commis un acte injurieux et troublant l’ordre », selon le site judiciaire Mizan Online.

Avec le risque d’arrestation pour avoir enfreint le code vestimentaire obligatoire, les femmes sont encore largement vues dans les centres commerciaux, les restaurants, les magasins et les rues à travers le pays.
Des vidéos de femmes nues résistant à la police des mœurs sont devenues virales sur les réseaux sociaux.

READ  Les avions israéliens volant à basse altitude tous les jours au-dessus du Liban sont préoccupants

Dans des remarques faites en direct à la télévision d’État, le chef Sai a déclaré : « Si certaines personnes disent qu’elles ne croient pas [in the hijab] … C’est bien d’utiliser la persuasion … Mais le fait est qu’il y a une obligation légale … Aujourd’hui, le voile est une question de droit. »

Les autorités ont déclaré que le propriétaire de la laiterie, qui a confronté l’agresseur, avait été averti.

Des informations sur les réseaux sociaux ont montré que son magasin avait fermé, bien qu’une agence de presse locale l’ait cité comme disant qu’il avait été autorisé à rouvrir et qu’il devait « donner des explications » au tribunal.

Les médias iraniens ont rapporté que le chef du pouvoir judiciaire, Gholamhossein Mohseni-Ejei, avait auparavant menacé de poursuivre « sans pitié » les femmes qui apparaissent en public sans voile.

Le dévoilement équivaut à l’inimitié [our] Plusieurs sites d’information ont cité Ege comme disant.

Il a ajouté que les ennemis de l’Iran à l’étranger encouragent les abus.

En vertu de la loi iranienne imposée après la révolution de 1979, les femmes sont tenues de se couvrir les cheveux et de porter des vêtements longs et amples pour cacher leur silhouette. Les contrevenants risquaient une réprimande publique, des amendes ou une arrestation.

Qualifiant le voile de « l’un des fondements civilisés de la nation iranienne » et « l’un des principes pratiques de la République islamique », le ministère de l’Intérieur a déclaré qu’il n’y aurait « pas de recul ni de tolérance » sur la question.

Il a exhorté les citoyens à confronter les femmes non voilées. Au cours des dernières décennies, ces directives ont encouragé certaines personnes à attaquer les femmes en toute impunité.

READ  La Chambre des représentants vote pour condamner le gouvernement chinois à Hong Kong

Le gouvernement a souvent fermé les yeux sur les violations de la règle du voile, mais cela a suscité l’indignation des chefs religieux et des politiciens pro-gouvernementaux.

Selon les médias, un chef religieux et un député ont menacé samedi de prendre eux-mêmes des mesures si le gouvernement ne faisait pas un pas en avant pour faire appliquer les règles obligeant les individus à porter le foulard.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Tech

C’est enfin là ! La conférence mondiale annuelle des développeurs d’Apple débutera lundi avec le discours d’ouverture traditionnel à 10h00 PST. Lors de cet...

Tech

F-Zero GX (Dauphin) sur Steam Deck (image: Via Twitter) Valve vient de sortir le Steam Deck – un nouvel ordinateur portable de jeu. Il...

Tech

Parallèlement à la mise à niveau de la puce A15 et plus encore, l’iPhone SE bénéficie d’une amélioration de la batterie par rapport à...

Uncategorized

Le bureau de Qatar Charity à Gaziantep a commencé, dès le premier jour du Ramadan, à distribuer environ 120 000 repas iftar aux personnes...

Copyright © 2020 ZoxPress Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.