Nature et sites du patrimoine mondial de l’UNESCO en Bourgogne, France

Les publicités

7 juillet – Les parcs et espaces naturels sont au cœur de ce que recherchent les voyageurs en termes de luxe et de détente. Cet été, 8 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO proposent une immersion dans la nature vierge mais gérée de la Bourgogne.

Partenariat bourguignon avec la nature :

L’abbaye de Fontenay, l’un des plus anciens monastères cisterciens de France, propose de grands jardins à la française à la française dans le prolongement de la visite de l’abbaye. De plus, il y a des jardins nouvellement aménagés avec une variété de plantations et d’arbres centenaires. Il est labellisé “Grands Jardins de France” depuis 2004.
Les structures architecturales uniques de la Saline Royale d’Arc-et-Senans, datant de la fin des Lumières au XVIIIe siècle, se transforment. Le réaménagement de son circuit géant a été lancé. Son inspiration originelle était le rêve d’une ville idyllique en forme de cercle parfait autour d’une usine de sel. Ce travail dans les jardins paysagers viendra compléter le projet de l’architecte CN Ledoux.
Tout comme les jardins, les vignes, spécifiques et nommées, se font en Bourgogne depuis le Moyen Âge. En Bourgogne, le terme « Climat » désigne plus de 1 200 vignobles entre Dijon et le sud de Bonn, qui représentent des pratiques de viticulture et de « terroir » connues dans le monde entier.

Collines et sites en vedette :

La situation exceptionnelle de la Chapelle Notre Dame du Haut, bâtie au sommet d’une colline à Ronchamps, fait de ce chef-d’œuvre de Le Corbusier un site puissant. L’architecte a utilisé la lumière comme un matériau à part entière.

READ  La Force de défense rwandaise reçoit des pilotes formés du Qatar

L’église de Vézelay est bâtie sur la “colline éternelle” dominant le massif du Morvan. Comme le phare, il oriente les pèlerins vers Rome, Saint-Jacques-de-Compostelle ou Jérusalem depuis le début du XIe siècle.

Haut de plus de 100 mètres sur une ligne de côté, le château de Vauban à Besançon offre une vue imprenable sur la vieille ville et la campagne environnante. Sur un domaine d’environ 12 hectares, les visiteurs peuvent découvrir de nombreuses activités et animations.

Depuis le XIe siècle, La Charité-sur-Loire est une étape majeure du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Son abbaye est bâtie dans un paysage reposant au bord de la Loire, ce qui donne du charme à sa grandeur.

La diversité de ces biens et sites est remarquable en termes d’éléments architecturaux, mais l’intérêt à les visiter augmente en raison de la richesse de la nature environnante, qui s’anime et évolue au gré des saisons et des évolutions. C’est le moment de découvrir ou redécouvrir ces grands sites patrimoniaux, auxquels il faut ajouter les Grandes Salines Salines-les-Bains et les sites paléolithiques préhistoriques des lacs de Chalins et de Clairvaux.

https://www.bourgogne-tourisme.com/decouvrir/Patrimoine et Musées / 4- Sites-inscrits-à-lunesco /

ttps : //www.bourgogne-tourisme.Avec/

Les publicités

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x