L’étude indique que les résidents des Émirats arabes unis, du Qatar et de Bahreïn sont exposés à une chaleur extrême

Un nouveau rapport publié lundi a averti que tous les résidents de Bahreïn, du Qatar et des Émirats arabes unis pourraient être vulnérables à une chaleur extrême si la planète continue de se réchauffer dans les années à venir.

L’étude, publiée lundi dans la revue Nature Sustainability, a examiné différents pays et leur exposition à une chaleur sans précédent – ​​des températures annuelles moyennes de 29 degrés Celsius (84 F) ou plus – à 1,5 degrés Celsius (34,7 F) ou 2,7 degrés Celsius ( 36,9 °C). f) La planète se réchauffe par rapport aux niveaux préindustriels.

L’étude a révélé que 419 millions de personnes dans 57 pays risquaient un réchauffement climatique de 1,5°C dans les années à venir, tandis que 1,99 milliard de personnes dans 122 pays risquaient un réchauffement de 2,7°C. Pour les effets négatifs du réchauffement climatique en cas de dépassement du seuil de 1,5°C. L’Organisation météorologique mondiale a lancé la semaine dernière un sombre avertissement selon lequel, pour la première fois, les températures mondiales devraient désormais franchir le seuil de Paris au cours des cinq prochaines années.

Chaleur mortelle dans le Golfe

L’étude a révélé qu’au Moyen-Orient, à Bahreïn, au Qatar et aux Émirats arabes unis, il a été constaté que 100 % de leurs terres et de leurs populations sont exposées à une chaleur potentiellement mortelle avec une augmentation de la température mondiale de 2,7 degrés Celsius. Les Émirats arabes unis sont particulièrement vulnérables, avec plus de 80 % de leur population exposée à une chaleur extrême, même dans le scénario 1,5 C.

Le Koweït, Oman et le Yémen se sont également révélés très vulnérables au réchauffement climatique.

READ  Lancement du magazine Nylon en France - WWD

L’un des auteurs de l’étude, Chi Xu, du Collège des sciences de la vie de l’Université de Nanjing, a déclaré à Al-Monitor que ces pays étaient plus sujets à la chaleur extrême en raison de leur climat sec et de leur population dense.

Cependant, nous ne pouvons pas dire que d’autres pays du Moyen-Orient sont sûrs ou « protégés » en termes de températures extrêmes – par exemple, l’Arabie saoudite a également une grande partie du territoire exposée ; les pays du Moyen-Orient en général seront exposés à des températures élevées, bien que la température annuelle moyenne soit légèrement inférieure à 29°C.

Cependant, Chi a déclaré que l’Iran et Israël ont des températures plus basses que les autres pays de la région, probablement en raison du terrain montagneux et du climat méditerranéen du premier.

Les aînés les plus vulnérables

Le scientifique a averti que la chaleur extrême peut être mortelle et augmenter les taux de morbidité et de mortalité, en particulier parmi les groupes d’âge vulnérables tels que les enfants, les personnes âgées et les travailleurs de plein air.

Il a déclaré que les sociétés subiront d’énormes pertes économiques et une augmentation de l’instabilité sociale, entre autres impacts négatifs importants.

« Les pays du Moyen-Orient ne peuvent pas être à l’abri de ces effets, mais les conséquences peuvent être spécifiques à chaque pays … nécessitent une exploration plus détaillée », a déclaré Chi.

Nous ne pouvons pas prédire exactement ce qui va être le pire, ni quand ce sera. Mais il y a de fortes chances que les températures extrêmes soient désormais affectées par une intensité, une fréquence et une durée croissantes. Il a ajouté que les pays du Moyen-Orient pourraient être les premiers pays à subir de tels effets.

READ  La première femme présidente olympique française démissionne

Pour aider à éviter les pires impacts du changement climatique, a déclaré Qi, chaque pays doit mettre en œuvre ses contributions déterminées au niveau national pour 2030 – des plans d’action climatique pour réduire les émissions et s’adapter au changement climatique.

« L’adaptation locale grâce, par exemple, aux technologies de refroidissement intérieures et extérieures semble urgente », a ajouté Chi.

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x