Les Saoudiens recherchent de courtes pauses à la dernière minute, le Qatar suscitant un regain d’intérêt

RIYADH: Wa’ed, la branche entrepreneuriale de Saudi Aramco, a annoncé un investissement de 500 000 dollars dans l’application GetMuv basée à Djeddah pour les clubs de fitness et les centres de santé.

L’investissement a été effectué par l’intermédiaire de la division de capital-risque de la société, Wa’ed Ventures, et constitue la deuxième injection de liquidités de GetMuv, après un investissement de 1,5 million de dollars en 2019.

L’application, qui donne aux hommes et aux femmes saoudiens la possibilité d’obtenir un abonnement flexible en matière de santé et de bien-être dans les gymnases du royaume, prévoit d’utiliser le nouveau financement pour développer le secteur de la santé et du bien-être dans le royaume.

Wassim Basrawi, directeur général de Wa’ed, a déclaré: «Ce dernier financement reflète notre confiance dans le modèle commercial de GetMuv et sa valeur démontrée pour l’avenir du Royaume. En tant que solution numérique innovante qui contribue à améliorer les niveaux de forme physique à l’échelle nationale, GetMuv est un autre exemple d’innovation et il est «fabriqué en Arabie saoudite». “

Ibrahim Youssef, PDG et co-fondateur de GetMuv, a déclaré: «Depuis la création de notre startup à la fin de 2017, GetMuv a développé une clientèle fidèle de 130000 passionnés de sport et de fitness enregistrés qui ont un accès flexible, abordable et à la demande à plus de 100 gymnases, dont Body Masters, KORE, Arena, NuYu et d’autres clubs sportifs du Royaume d’Arabie Saoudite.

L’accord GetMuv intervient peu de temps après l’annonce d’un investissement prometteur de 500 000 $ dans Ynmo, la première plate-forme logicielle arabe-anglais pour les enseignants d’élèves handicapés. Le financement, via Wa’ed Ventures, aidera la startup basée à La Mecque à investir dans ses logiciels, à embaucher plus d’employés et à étendre ses services.

READ  Daley-McLean défie le demi-mouche Rowland à l'action lors de leur grand affrontement samedi avec la France

Plus tôt cette année, Wa’ed a rapporté avoir triplé le montant d’argent prêté par les startups dans le royaume l’année dernière.

L’initiative basée à Dhahran a accordé 12 prêts à des petites et moyennes entreprises, contre quatre en 2019, et leur valeur est passée à 31 millions de riyals (8,27 millions de dollars), contre 10 millions de riyals en 2019.

En ce qui concerne le financement par capital-risque, Wa’ed a alloué 43 millions de riyals saoudiens aux petites et moyennes entreprises, soit une augmentation de 34% en glissement annuel.

Basrawi a déclaré: «Dans une année difficile, je suis fier de la famille Wa’ed, qui comprend mon équipe et mes entrepreneurs inébranlables, pour relever le niveau des défis et nous maintenir sur la bonne voie pour obtenir un plus grand impact en 2021.

Antoinette Lefurgey

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x