Le ministre français de l’Économie déclare que l’inflation élevée en France se poursuivra au début de 2023

Le ministre français de l’Économie déclare que l’inflation élevée en France se poursuivra au début de 2023

Le ministre français de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a déclaré mercredi que la situation de l’inflation dans le pays ne s’améliorerait pas avant le début de 2023.

« Il ne faut pas s’attendre à une amélioration de la situation de l’inflation avant le début de 2023… Cependant, pour le moment, nous n’avons pas à l’ordre du jour un scénario dans lequel l’inflation en France pourrait atteindre les deux chiffres », a déclaré Le Maire. Une apparition télévisée sur France 5.

Le Maire a déclaré début juin que le pays avait atteint un pic d’inflation. En mai, la France a enregistré une hausse de 5,2 % des prix des biens et services en rythme annuel, l’inflation passant à 6,1 % en juin en rythme annuel, son plus haut niveau depuis juillet 1985.

Le déficit commercial de la France a atteint un nouveau record de 71 milliards d’euros (70,74 milliards de dollars) en raison des prix élevés de l’énergie et de l’inflation.

Les prix du gaz en Europe ont augmenté tout au long de l’année, atteignant 3 000 dollars par 1 000 mètres cubes en août dans un contexte de baisse des approvisionnements énergétiques russes. Le géant russe de l’énergie Gazprom a annoncé son intention de réduire l’approvisionnement via un important gazoduc à partir du 27 juillet de pas plus de 33 millions de mètres cubes par jour, soit 20% de la capacité nominale du gazoduc. Les prix à terme du gaz en Europe ont augmenté de 11% mercredi à 3 122,7 dollars pour 1 000 mètres cubes, franchissant le seuil de 3 000 dollars pour la première fois depuis mars, selon les données de la bourse ICE basée à Londres.

READ  Le documentaire franco-chinois Snow Wonder - Winter's Adventures est diffusé en France, Business News

Gazprom a annoncé vendredi la suspension du transport de gaz via Nord Stream pendant trois jours, du 31 août au 2 septembre, en raison de la maintenance programmée de la seule unité de pompage de gaz en fonctionnement à la station de compression de Portovaya.

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x