La vie n’est pas un visa de travail qatari, selon un responsable

La vie n’est pas un visa de travail qatari, selon un responsable

Doha : Hayat, qui est un permis d’entrée au Qatar, n’est pas un visa de travail, selon le PDG de Hayya Platform, Saeed Ali Al-Kuwari.

Il a déclaré hier lors d’une conférence de presse que la vie n’est pas un visa de travail et ne peut être convertie en visa. En mars, des escrocs facturant des frais élevés et faisant de fausses demandes d’emploi tout en présentant la carte Hayya comme visa de travail ont été signalés.

Les types de visite de Hayya sont l’entrée touristique, l’entrée avec ETA, l’entrée des résidents du CCG, l’entrée des compagnons des ressortissants du CCG et l’entrée aux conférences et événements. Les personnes qui en bénéficient peuvent rester dans le pays jusqu’au 24 janvier 2024.

Le permis devait expirer en janvier de cette année, mais il a été prolongé à la demande du public pour permettre aux parents et amis d’entrer dans le pays. La plateforme Hayya a été remaniée et sert désormais de passerelle unique pour tous les visas touristiques et d’affaires au Qatar.

Al-Kuwari a expliqué que postuler pour Hayya est « simple ». Tout ce que vous avez à faire est de télécharger vos photos et documents et de soumettre votre candidature.

De plus, insistez sur le fait que l’occasion détermine la durée d’application du traitement. « Mais tant qu’il répond aux normes requises, à la collecte de données et à la clarté des documents, je peux garantir que la réponse ne dépassera pas 48 heures. »

Concernant les personnes arrêtées pour avoir abusé de la carte de vie, le PDG du groupe Qatar Airways et président de l’Autorité du tourisme du Qatar, Son Excellence Akbar Al-Baker, a déclaré que les individus ne seront pas arrêtés à moins qu’ils ne falsifient les informations fournies dans la carte de vie. .

READ  Nana Ama McBrown : L'actrice et son mari ont froid aux yeux lors d'un voyage au Qatar en vidéo ; Les jaloux sont malheureux

Il a souligné qu’ils promeuvent fortement l’État du Qatar en tant que destination majeure pour les visites familiales.

« Nous faisons beaucoup d’investissements dans le secteur du tourisme, construisons des complexes hôteliers. Nous avons les meilleurs hôtels ici… Nous avons des musées, des installations de loisirs, des installations de loisirs… Nous voulons vraiment nous concentrer sur le tourisme familial-familial, c’est pourquoi nous ne sommes qu’environ six millions. Nous sommes le pays le plus sûr, le pays le plus hospitalier; nous avons beaucoup de joyaux cachés dans notre pays. Nous voulons être une destination majeure pour les visites familiales et à cet égard, nous nous concentrons sur un beaucoup d’infrastructures afin d’atteindre cet objectif spécifique de cette stratégie. »

D’ici 2030, le Qatar veut accueillir six millions de visiteurs par an. Selon les derniers chiffres, le pays a déjà accueilli 1 160 000 visiteurs au premier trimestre de cette année.

« Ces chiffres incluent également une saison de croisière très réussie qui nous a permis de présenter notre nouveau terminal de croisière, mais surtout de convertir certains de ces croisiéristes pour convertir les visiteurs qui commencent et terminent leur voyage ici au Qatar », a déclaré Al Baker.

« Notre ambition est d’attirer six millions de visiteurs dans notre pays chaque année d’ici 2030. Cela apportera non seulement une contribution précieuse à notre économie, mais contribuera à créer des opportunités d’emploi dans tout notre pays. »

Emmy Tailler

"Spécialiste du voyage. Érudit typique des médias sociaux. Ami des animaux partout. Ninja zombie indépendant. Passionné de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x