La France renvoie 40 enfants et 15 femmes de Syrie – Ministère des Affaires étrangères

La France renvoie 40 enfants et 15 femmes de Syrie – Ministère des Affaires étrangères

PARIS (Reuters) – La France a annoncé jeudi avoir mené une nouvelle opération de rapatriement de ressortissants français – 40 enfants et 15 femmes – des camps gérés par les Kurdes dans le nord-est de la Syrie.

Le ministère des Affaires étrangères a indiqué dans un communiqué que les enfants ont été remis aux services de garde d’enfants et feront l’objet d’un suivi médical et social, tandis que les femmes seront transférées aux autorités judiciaires.

« La France exprime ses remerciements aux autorités locales (…) pour leur coopération qui a rendu possible cette opération », a ajouté le ministère.

Inscrivez-vous maintenant pour obtenir un accès gratuit et illimité à Reuters.com

En septembre, la Cour européenne des droits de l’homme a décidé que la France devait réexaminer les demandes de retour de deux Françaises qui se sont rendues en Syrie avec leurs partenaires pour rejoindre l’État islamique. Les demandes concernaient aussi les enfants que j’avais là-bas.

Les ressortissants français faisaient partie des plus de 40 000 étrangers, pour la plupart irakiens, en détention, selon Human Rights Watch.

Selon des estimations antérieures de groupes de défense des droits, il est possible que des femmes et des enfants restent dans le camp après le rapatriement de jeudi qui a suivi une mission similaire en juillet.

Inscrivez-vous maintenant pour obtenir un accès gratuit et illimité à Reuters.com

(rapports Tassilo Hamel). Montage par Jacqueline Wong et Kim Coogle

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

READ  Une compagnie maritime française choisit un chantier naval pour un cargo à voile

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x