La France dévoile un fonds de 200 millions d’euros pour les fruits et légumes cultivés localement

Le ministère français de l’Agriculture a annoncé son intention d’investir 200 millions d’euros (178 millions de livres sterling) dans le secteur des fruits et légumes, pour augmenter sa capacité de production.

Le gouvernement français affirme que le secteur est « l’un des piliers de sa souveraineté alimentaire » et que l’investissement fait partie de son travail d’adaptation au changement climatique et à la transition agroécologique.

La France affirme que seulement la moitié de ses fruits et légumes sont cultivés dans le pays et souhaite « soutenir les investissements dans la production et encourager la consommation de ces produits ».

Voir aussi: Les agriculteurs britanniques appellent à une action urgente du gouvernement sur le jardinage

Au cours des sept prochaines années, le gouvernement injectera 200 millions d’euros dans le secteur pour rendre la production végétale plus efficace.

L’argent sera dépensé pour de nouveaux équipements agricoles, la robotique, la modernisation des serres et la recherche, le développement et l’innovation.

« Il faut produire plus et mieux, pour répondre aux besoins et aux attentes des consommateurs français et aux impacts du changement climatique », a déclaré le ministre de l’Agriculture Marc Visnot.

Au Royaume-Uni, dans un contexte de rayons de supermarchés dépourvus de fruits et légumes, le National Farmers Union a publié cette semaine une stratégie de croissance horticole qui, si elle est soutenue par le gouvernement, pourrait réduire les perturbations futures de la chaîne d’approvisionnement et générer une croissance à long terme.

Martin Emmett, président du NFU Horticulture and Potato Board, a averti: « Pendant trop longtemps, nous n’avons eu que des mots chaleureux du gouvernement sur l’importance du secteur horticole, mais aucun détail sur la manière dont il souhaite atteindre la croissance. »

READ  Agnico Eagle s'excuse pour une affiche de sécurité au travail « offensante et erronée »

Defra a convenu que le secteur horticole national était crucial pour la résilience du régime alimentaire du pays et une partie importante de l’économie au sens large.

Un porte-parole a déclaré: « Nos nouveaux programmes agricoles aideront les agriculteurs à produire des aliments de manière rentable et durable, y compris 600 millions de livres sterling de subventions d’équipement pour aider les agriculteurs à devenir plus productifs. »

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x