Intel propose de tout supprimer sauf le X86 64 bits avec sa proposition X86-S

Intel propose de tout supprimer sauf le X86 64 bits avec sa proposition X86-S

Dans un mouvement qui a fait revenir une grande partie d’Internet aux jours innocents de 2001, lorsque Intel a lancé son architecture Itanium en remplacement de l’architecture x86 32 bits uniquement – avant qu’elle ne soit attaquée par l’architecture concurrente x86_64 d’AMD – Intel a maintenant a publié un livre blanc Avec la spécification X86-S associée cherchant à valider les réflexions de la communauté à ce sujet, supprimant essentiellement toutes les fonctionnalités pré-x86_64 des processeurs x86.

Alors qu’aujourd’hui, vous pouvez toujours installer votre copie de MSDOS 6.11 sur un tout nouveau système Intel Core i7, avec Quelques mises en garde, on ne peut nier que pour la plupart des utilisateurs de PC, la suppression du mode 16 et 32 ​​bits passera probablement inaperçue, ainsi que la suppression proposée des boucles 1 et 2, ainsi qu’une foule d’autres (I/O ) caractéristiques. Au lieu que le processus de démarrage passe du mode réel 16 bits au mode protégé, et du mode 32 au mode 64 bits, le système démarrera directement dans le mode 64 bits auquel Intel fait référence et c’est ce que tout le monde utilise de toute façon.

Là où les choses deviennent un peu floues, c’est que vous ne pouvez pas simplement installer et démarrer des systèmes d’exploitation 64 bits existants dans une machine X86-S théorique, car ils n’ont aucune idée de cette nouvelle procédure de démarrage ou d’autres fonctionnalités de bas niveau abandonnées. C’est l’endroit l’itanium La comparaison semble plus appropriée, car la tentative d’Intel était une coupe nette avec son héritage x86, seulement pour tout ce qui concerne le concept (VLIW) et le support des « logiciels hérités » pour aller terriblement mal.

READ  Le niveau Ambrose gratuit de Hitman 3 est définitivement plus meurtrier

Bien que le X86-S semble moins ambitieux que l’Itanium, il sera intéressant d’avoir l’avis d’AMD à ce sujet.


Valère Paget

"Fanatique maléfique de la télévision. Fier penseur. Wannabe pionnier d'Internet. Spécialiste de la musique. Organisateur. Expert de la culture pop hardcore."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x