Fahmahina a « honte » du club français après une commotion cérébrale qui l’a conduit à la retraite

Fahmahina a « honte » du club français après une commotion cérébrale qui l’a conduit à la retraite

Forcé à l’abandon : le verrou français Sébastien Fahamahaina

L’ancien international français Sébastien Fahamahaina a déclaré samedi qu’il avait été contraint à l’abandon suite à une commotion cérébrale, et Clermont a accusé son équipe classée 14e de ne pas avoir assumé la responsabilité de son état.

L’homme de 31 ans a déclaré qu’il souffrait de fréquents accès de fatigue chronique et de maux de tête et a exprimé sa colère face à la façon dont il avait été licencié.

« J’ai honte de mon club à cause de ce licenciement pour handicap », a déclaré l’attaquant vétéran. « Je ne peux pas supporter de marcher dans le stade. J’ai dit à la direction qu’ils avaient tout gâché. »

Fahamahaina a rejoint Clermont depuis Perpignan en 2014 et a fait 154 apparitions pour le club.

Cependant, il n’a pas joué depuis décembre 2022 et a subi deux séries d’opérations chirurgicales, en attendant un règlement financier du club.

« Cinq mois se sont écoulés et ils auraient pu me faire une offre décente et claire pour bien terminer mon histoire avec le club », a-t-il déclaré au quotidien sportif L’Equipe.

« J’ai de plus en plus de symptômes après chaque commotion cérébrale, ce qui affecte ma vie de rugbyman professionnel mais aussi ma vie privée », a déclaré le 46 fois.

Deux anciens joueurs de Claremont, Jimmy Cudmore et Alexandre Labandre, qui ont tous deux pris leur retraite pour incapacité, ont également poursuivi le club en dommages-intérêts.

« Le club continue de gagner du temps et j’aimerais pouvoir abandonner. Je pensais que je méritais plus de respect. Je suis déçu et blessé », a ajouté Famahena.

READ  Les Wallabies ne font qu'un changement pour le deuxième Test match contre la France

Il rejoint une liste croissante de joueurs qui ont déploré les défaillances des arbitres de match en raison de commotions cérébrales, comme l’ancien joueur des All Blacks Karl Heymann et l’ancien talonneur anglais Steve Thompson.

Tous deux ont passé du temps dans le top 14 et font partie d’un groupe d’environ 15 joueurs qui ont poursuivi les chefs du rugby français en novembre dernier pour atteinte à leur intégrité.

Environ 200 joueurs ont accusé World Rugby, ainsi que les FA d’Angleterre et du Pays de Galles, de ne pas leur fournir une protection adéquate contre les commotions cérébrales.

– Aime jouer au rugby –

Contacté par l’AFP, Claremont a refusé de commenter les allégations de Fahamahaina.

Plus tard samedi, après la victoire 32-16 au Stade Français, l’entraîneur de Clermont Christophe Aureus s’est interrogé sur le timing de l’interview.

« Depuis que je suis arrivé fin décembre, il y a eu beaucoup d’informations comme ça. Donc on s’y habitue », a-t-il dit.

« Il y a toujours un côté incroyable à tout cela. »

Le joueur de Claremont, Arthur Etruria, a sympathisé avec Fahamahaina.

« C’est un compétiteur, un garçon qui aime jouer au rugby », a déclaré son camarade rameur, « et c’est trop compliqué pour nous de ne pas l’avoir à nos côtés ».

« C’est toujours difficile avec ces histoires de commotion cérébrale, et je vois un joueur et un club dans le noir, et ce n’est jamais amusant. »

Lors du dernier match de 14 de samedi, La Rochelle, qui défendra son titre de Coupe des champions d’Europe contre le Leinster dans deux semaines, a remporté sa 10e victoire consécutive en battant Toulon 23-8.

READ  Que devraient faire les marins pour remettre sur la bonne voie la formation en difficulté?

Malgré les cartons jaunes de Remy Bordeaux et Antoine Hastoy, La Rochelle a couru en deux essais grâce à Will Skelton et Kyle Hatherell. Hastoe a lancé 15 points.

La star sud-africaine Cheslin Colby a décroché un essai à la 25e minute pour Toulon qui a également remporté les honneurs continentaux pour jouer plus tard ce mois-ci face à Glasgow en finale de la Challenge Cup.

Lyon est resté sur la bonne voie pour les barrages avec une victoire 41-31 sur Perpignan ajoutant aux craintes de leurs adversaires d’être relégués à la deuxième place.

« C’était une complication – Perpignan méritait de gagner », a admis la star du club lyonnais Baptiste Quelaud.

frotter / gj-dj / pb

Antoinette Lefurgey

"Entrepreneur indépendant. Communicateur. Joueur. Explorateur. Praticien de la culture pop."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x