Des experts locaux discutent de l’utilisation des chatbots

Des experts locaux discutent de l’utilisation des chatbots

Doha : Le Collège des sciences et de l’ingénierie de l’Université Hamad Bin Khalifa (HBKU) a organisé une table ronde invitant des experts locaux à expliquer l’impact des chatbots sur la société et à discuter des implications éthiques de leur utilisation.

Intitulée « La vie dans un monde post-chatbot : d’ELIZA à ChatGPT » et animée par le Dr Ayman Arpad, professeur associé, CSE, la session a réuni des professeurs de HBKU, dont le Dr David Yang, professeur adjoint, CSE, et le Dr Jens Schneider, Professeur adjoint, CSE, et Dr. Wajdi Al-Zaghouani, Professeur adjoint, Collège des sciences humaines et sociales, Université Hamad Bin Khalifa. Le Dr Ghanem Al-Sulaiti, scientifique à l’Institut d’informatique et de recherche du Qatar de l’Université Hamad Bin Khalifa, et le Dr Mahjoub Al-Zweiri, professeur et directeur du Centre d’études du Golfe de l’Université du Qatar, ont également participé à la discussion.

Le panel a détaillé l’histoire des chatbots depuis le développement d’Eliza, le premier chatbot au monde, dans les années 1960 jusqu’à la récente sortie de ChatGPT par OpenAI, et comment il est devenu une partie répandue de la vie moderne utilisée pour tout, de la récupération des connaissances au divertissement. .

Les participants ont ensuite échangé sur les implications éthiques des chatbots, en mettant l’accent sur les questions contemporaines telles que la propriété intellectuelle et la créativité.

« Les chatbots sont des outils extrêmement puissants qui peuvent générer des articles bien documentés sur n’importe quel sujet imaginable à la vitesse de l’éclair, mais cela n’est possible qu’en entraînant ces plateformes alimentées par l’IA sur d’énormes archives de travaux originaux produits par des chercheurs humains », a déclaré le Dr Mounir Hamdy. , prévôt. Fondateur, CSE : « Nous devons veiller à protéger leur propriété intellectuelle et également examiner comment ces chatbots peuvent être utilisés de manière éthique dans des contextes académiques ou même créatifs. »

READ  Fait ou faux : le magnétisme après le vaccin Covid-19 en Belgique ? l'expert explique

Emmy Tailler

"Spécialiste du voyage. Érudit typique des médias sociaux. Ami des animaux partout. Ninja zombie indépendant. Passionné de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x