De Steve Jobs à Will : quand le talent l’emporte sur la qualification | des sports

Lorsqu’il s’agit d’un travail pour lequel vous n’avez aucune qualification, cela dépend en grande partie de ce que c’est. Aucune personne saine d’esprit ne ferait confiance à un dentiste, à un avocat ou à un contrôleur de la circulation aérienne qui n’a pas une sorte de certification attestant qu’il sait ce qu’il fait. Mais certains des meilleurs journalistes, architectes, cinéastes et même scientifiques étaient des casse-cou, des auto-descripteurs spongieux ou des esprits généralement libres pour qui s’asseoir à un bureau tout au long de l’université était impensable.

Gabriel García Márquez, qui était journaliste à Bogota à la fin des années 1940 alors qu’il étudiait le droit, a défini le reportage comme « raconter une histoire vraie » – un métier dans lequel l’éloquence et le talent sont plus utiles qu’un diplôme. C’est tout à fait vrai d’Oriana Fallaci, une passagère de luxe sur la bonne presse paquebot. et Hunter S Thompson, Tom Wolfe, Truman Capote, Rodolfo Walsh et bien d’autres évadés de classe qui étaient des conteurs magistraux de la vérité.

Plus surprenant encore, l’architecture contemporaine a produit une véritable constellation de génies qui ont évité le fastidieux exercice d’aller à l’université : de Frank Lloyd Wright à Le Corbusier, de Carlo Scarpa à Tadao Ando et Mies van der Rohe. Aucun d’entre eux, à notre connaissance, n’a conçu un bâtiment qui est tombé en raison d’une erreur de calcul structurelle. Et que pouvez-vous dire de certains des grands ingénieurs, designers et inventeurs ? Nikola Tesla, Thomas Alva Edison, Mark Zuckerberg, Bill Gates et Steve Jobs : des talents à revendre, aucun d’eux un cran au-dessus.

READ  Emma Raducano n'a pas été incluse dans l'équipe britannique inchangée du trophée Billie Jean King pour le match de qualification pour la France

Le dernier antidote à l’infatigable barricade des qualifications de la société est l’histoire de Will Steele, un entraîneur de football qui est l’un des hommes du jeu du moment, la Cendrillon provinciale à l’ère du milliardaire sportif. Il est toujours aux commandes du Stade de Reims avec l’équipe en ruine, le plombier de la Ligue 1 en France, et la transformation de Les Rouges et Blancs Dans une machine bien huilée, un aspect bien supérieur à la somme de ses parties, difficile à démêler même pour les grands étoilés du Paris Saint-Germain, Messi, Mbappe, Neymar and co. Fin janvier, Reims a mémorablement tenu le PSG au nul au Parc des Princes, selon le quotidien sportif. L’Équipe Décrivant les visiteurs comme jouant « trop ​​fort » et noyant les Parisiens dans un océan de « sueur et d’adrénaline ».

Au volant du navire se trouve une figure unique de Steele, un Belge né de parents britanniques qui a un peu plus de 30 ans, avec un passé d’assistant de soutage de second ordre. Il n’avait pas encore de licence professionnelle UEFA, qui est presque universellement requise si un entraîneur de football souhaite prendre en charge une équipe professionnelle de haut niveau. En conséquence, pour chaque match qu’il supervise en sa qualité d’entraîneur de Reims, le club est condamné à une amende de 22 000 €. Le patron de Reims, Jean-Pierre Caillaux, s’est dit très satisfait de sa passation de pouvoir. C’est un petit prix à payer pour bénéficier des services d’un homme qui a restauré la fierté du club, qui l’a rendu compétitif à nouveau, qui a rétabli la relation de l’équipe avec ses fans et qui a ramené le « véritable esprit » de l’équipe.

READ  La France autorise l'enseignement immersif des langues régionales dans les écoles

Pour couronner le tout, Still – obsédé par le football et n’ayant jamais joué au football à haut niveau – a révélé dans des interviews qu’il avait vraiment appris sa vocation d’entraîneur dans le jeu vidéo. Manager de football, un jeu de simulation de gestion de football auquel il a consacré des milliers d’heures à l’adolescence, lorsqu’il partageait une chambre avec ses frères aînés dans la cité wallonne de la périphérie bruxelloise. Au clavier, il était encore multiple champion d’Europe en tant qu’entraîneur-chef du club qu’il a aimé toute sa vie, le West Ham United de Londres.

Il est juste d’admettre, cependant, que toute la formation de Steele en tant qu’entraîneur de football n’était pas virtuelle. Il a suivi un cursus universitaire à Preston North End, l’un des plus anciens clubs d’Angleterre, a été analyste vidéo sous Yannick Ferreira à Sint-Truidence, puis a rejoint le staff technique de Lersee, Standard Liège et Beerschot. L’été dernier, il a traversé la frontière franco-belge pour travailler en tant que second d’Oscar Garcia Junient à Reims. Après un début de saison désastreux, avec cinq défaites et un match nul, le Catalan a été licencié – et s’est tout de même vu offrir le premier poste d’intérimaire, pendant la courte période qui restait avant que le football de club ne s’arrête pour la Coupe du monde au Qatar.

Il a excellé. A la tête d’une équipe de joueurs qui a beaucoup à prouver, il a transformé une équipe dans laquelle l’international marocain Younes Abdelhamid était un atout majeur. Junya Ito, un joueur japonais qui n’a jamais tenu ses premières promesses ; et Folarin Balogun, un petit renard dans la surface de réparation prêté en France par Arsenal. Cependant, l’entraîneur talentueux mais pas qualifié a gagné le soutien des fans et la confiance du conseil d’administration. Van der Rohe et García Márquez seraient fiers. Pour devenir saint, il n’est pas nécessaire d’être prêtre. Parfois, ce sont les passagers clandestins qui empêchent le navire de couler. Les contes de fées les plus merveilleux sont généralement vrais.

READ  "Le fait que les fans apprécient mes œuvres à l'échelle mondiale a changé ma vie."

Abonnez-vous à notre site La newsletter hebdomadaire Pour plus de couverture de l’actualité en anglais d’EL PAÍS USA Edition

Antoinette Lefurgey

"Entrepreneur indépendant. Communicateur. Joueur. Explorateur. Praticien de la culture pop."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x