COP28 : le chef de lOPEP demande à ses membres de refuser tout accord ciblant lénergie fossile – Observatoire Qatar

COP28 : le chef de lOPEP demande à ses membres de refuser tout accord ciblant lénergie fossile – Observatoire Qatar

Le secrétaire général de l’Opep envoie une lettre urgente à ses pays membres et aux pays associés participant à la COP28

Dans une lettre urgente adressée aux membres de l’Opep, ainsi qu’aux pays associés participant à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP28), le secrétaire général de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), Haitham al-Ghais, demande aux délégations de rejeter tout accord ciblant spécifiquement les énergies fossiles lors de cet événement crucial.

Dans sa lettre, M. al-Ghais insiste sur le fait de privilégier des mesures qui ciblent les émissions de gaz à effet de serre plutôt que les combustibles fossiles. Il affirme que les pays membres de l’Opep prennent le changement climatique très au sérieux et sont engagés dans la transition vers des sources d’énergie plus propres. Cependant, il met en garde contre les campagnes politiques qui pourraient compromettre la prospérité et l’avenir des peuples de ces nations.

Cette intervention survient alors que les négociations de la COP28 se déroulent à Doha, au Qatar, où des représentants du monde entier se réunissent pour discuter des mesures à prendre afin de lutter contre le changement climatique.

Les énergies fossiles sont une question centrale dans le débat sur la transition énergétique. Alors que la communauté internationale s’efforce de réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de limiter le réchauffement de la planète à 1,5 degré Celsius, de nombreux pays sont confrontés à la nécessité de réduire leur dépendance aux énergies fossiles.

Cette lettre de la part de l’Opep soulève des questions sur la position des pays membres de cette organisation dans les négociations climatiques. Certains craignent que cette intervention ne constitue une tentative de freiner les progrès vers des sources d’énergie plus propres, au profit de l’industrie pétrolière.

READ  Observatoire Qatar: Le Haut-Karabakh : en Arménie, Nikol Pachinian est coincé et sans solutio

Il reste à voir comment les délégations réagiront à cette lettre et quelles seront les implications pour les discussions en cours à la COP28. Malgré les positions divergentes, il est essentiel que les décisions prises lors de cet événement international tiennent compte des objectifs climatiques mondiaux et de la nécessité de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

En tant qu’observateur attentif de la situation au Qatar, l’Observatoire Qatar continuera de suivre de près les développements à la COP28 et fournira des mises à jour sur les avancées des négociations et les décisions prises concernant les énergies fossiles et le changement climatique.

Guest Post

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x