Airbus met en garde contre un « impact négatif important » sur le procès de Qatar Airways

dimanche 30 octobre 2022 14h40

Airbus, le constructeur aéronautique, a averti les investisseurs qu’il faisait face à un « impact négatif important » à la suite d’une bataille juridique en cours avec Qatar Airways, au sujet des allégations de la compagnie aérienne qatarie selon lesquelles elle aurait dû immobiliser plusieurs avions en raison d’un « défaut de conception » dans les avions Airbus.

Dans un état financier, Airbus a déclaré que le procès de Qatar Airways pourrait avoir un impact négatif sur sa réputation et son bilan, car il a rejeté la « fausse déclaration » de la compagnie aérienne sur la situation et s’est engagé à « se défendre vigoureusement dans la procédure ».

Les commentaires interviennent après que Qatar Airways a déposé une plainte auprès du tribunal de commerce de Londres en décembre dernier pour des allégations selon lesquelles un défaut de conception de l’Airbus A350 aurait provoqué une détérioration rapide et inattendue de l’avion.

Le procès de Qatar Airways à Londres fait suite à une décision de l’Autorité de l’aviation civile du Qatar (QCAA) d’immobiliser 28 des 53 A350 de la flotte de la compagnie aérienne, en raison d’inquiétudes concernant un problème de détérioration accélérée que l’exploitant d’avions impute à la conception d’Airbus.

La réclamation, par laquelle Qatar Airways réclame 1 milliard de dollars (860 millions de livres sterling) de dommages et intérêts pour les pertes subies en raison de l’échouement des avions A350, doit maintenant être entendue à Londres au deuxième trimestre de 2023.

Qatar Airways demande également au tribunal d’obliger Airbus à effectuer une analyse complète des causes profondes des problèmes de détérioration, ainsi qu’une ordonnance empêchant le constructeur français de livrer plus d’A350 au Qatar jusqu’à ce que les problèmes de détérioration soient résolus.

READ  Le nouvel album vinyle de VCUarts Qatar présente de la musique et de l'art

Un porte-parole d’Airbus a déclaré à City AM que la société continuait de privilégier une « solution à l’amiable » à son différend avec Qatar Airways, car ils ont déclaré que le constructeur « défendrait notre entreprise, nos produits et nos clients face à une action en justice ».

Le porte-parole a déclaré qu’une évaluation complète de l’affaire menée en collaboration avec l’Autorité de la sécurité aérienne de l’Union européenne (EUASA) « a précédemment confirmé qu’il n’y avait pas d’impact sur la navigabilité ni d’obstacle technique à la poursuite de l’exploitation de la flotte d’A350 de Qatar Airways ».

Un représentant d’Airbus a déclaré qu’alors qu’environ 500 A350 ont été livrés dans le monde, Qatar Airways n’a immobilisé qu’une partie de sa flotte.

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x