60% des supporters français regarderont la Coupe du monde malgré les appels au boycott du Qatar : Sondage – Doha News

60% des supporters français regarderont la Coupe du monde malgré les appels au boycott du Qatar : Sondage – Doha News

Plusieurs villes françaises ont annoncé qu’elles boycotteraient la Coupe du monde Qatar 2022 et n’accueilleraient pas de fan zones comme elles le font souvent.

Environ 60 % des Français, fans de football ou non, envisagent de regarder la Coupe du monde, comme en témoigne une enquête réalisée par Harris Interactive en exclusivité pour RMC.

Au niveau mondial, un total de 93% des fans de football prévoient de suivre le tournoi, indique RMC.

Cependant, alors que les supporters français regarderont leur pays concourir pour le titre de Coupe du monde au Qatar, ils ne le feront pas dans les espaces publics de certaines grandes villes françaises.

Le mois dernier, Paris s’est joint à d’autres villes françaises pour annoncer qu’elles ne créeraient pas de « fan zones » ou n’afficheraient pas les matches de la Coupe du monde en public pour protester contre les droits de l’homme et les atteintes à l’environnement au Qatar, le pays hôte.

Les gouvernements locaux de Marseille, Lille, Bordeaux, Reims, Nancy, Rhodes et la capitale nationale ont annoncé qu’ils n’installeraient pas d’écrans de télévision géants pour diffuser les matchs comme par le passé.

Pierre Rabadin, l’ancien international français de rugby et adjoint en charge des sports à la mairie de Paris, a déclaré que la mise en place de fan zones était « sans aucun doute ». Et ce malgré le fait que le Qatar possède l’équipe de football de la ville, le Paris Saint-Germain.

S’adressant à Doha News, Simon Chadwick, professeur d’économie du sport et de géopolitique à SKEMA Business School, a déclaré que la décision de la France avait été une surprise.

READ  Un visa de six mois plus une visite de 90 jours nous feront-ils résider fiscalement en France ?

Les évolutions en France sont encore plus surprenantes. Le pays entretient des relations politiques, économiques et diplomatiques étroites avec le Qatar et est déjà l’un des plus grands bénéficiaires des investissements qatariens entrants dans le monde. « La propriété du Paris Saint-Germain en est un exemple », a déclaré Chadwick.

Notant qu’il existe d’autres régions, Chadwick News a ajouté : « Compte tenu de la diaspora du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord que l’on découvre en France, dont beaucoup soutiennent le Qatar et la région du Golfe, il est déconcertant que les villes françaises refusent aux gens l’opportunité regarder des matchs dans les fan zones », indiquant l’existence d’autres zones, des « motifs » plus larges soutiennent ces décisions.

Chadwick a poursuivi en spéculant que les raisons de cette décision pourraient être motivées par des motifs sociaux et politiques. Quelles qu’en soient les raisons, il y a des contradictions et des contradictions dans la position française sur le Qatar qu’on ne remarque pas au Danemark.

Depuis qu’il a remporté la Coupe du monde en 2010, le Qatar s’est retrouvé sous les projecteurs internationaux, avec des vagues d’examens constants, en particulier de la part de l’Occident, sur les conditions des travailleurs migrants, amenant beaucoup à dire que les critiques diffèrent des autres. Événements sportifs dans l’histoire moderne.

En mai, l’émir du Qatar, le cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, a critiqué les critiques injustes de l’État du Golfe par l’Occident concernant son organisation de la Coupe du monde 2022.

Cela s’est produit lors de son discours au Forum économique mondial (WEF) de Davos, où le prince a profité des attaques lancées contre le pays du Golfe pour être le premier au Moyen-Orient à accueillir l’événement sportif majeur.

READ  La Société des experts-comptables se réjouit d'améliorer la crédibilité et l'intégrité de ses membres

Pendant des décennies, le Moyen-Orient a souffert de discrimination. « J’ai constaté qu’une telle discrimination est largement basée sur des personnes qui ne nous connaissent pas et, dans certains cas, refusent de nous reconnaître », a déclaré Cheikh Tamim.

Cependant, le Qatar a depuis introduit des réformes historiques au cours des dernières années dans le but de garantir le respect et la défense des droits des travailleurs.

Certaines des réformes comprenaient le démantèlement du système controversé de parrainage qui empêche les travailleurs de changer librement d’emploi. Une autre loi, la première loi sur le salaire minimum non discriminatoire de la région, a été introduite l’année dernière.

Idées de l’équipe de France

L’enquête a également montré que 66% des citoyens français ont une opinion positive de l’équipe de France. Une amélioration globale par rapport à la Coupe du monde en Russie en 2018 (57%).

Le fait que les Bleus soient actuellement champions du monde et la présence de certains joueurs français préférés, comme Kylian Mbappé ou Antoine Griezmann, est probablement lié à ce changement dans la perception publique de l’équipe.

Malgré les récentes turbulences en Ligue française de football, les déboires de Mbappe au Paris Saint-Germain, ou encore le scandale Pogba, la réputation publique de l’équipe de France n’a pas été entachée.

Sur les 66% de Français qui ont des impressions positives sur les bleus, 13% vont plus loin et disent en avoir une « très bonne opinion ».

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x