Une Kényane se noie en diffusant en direct sur Facebook

Hellen Wendy Nyabuto peut être vue dans une vidéo alors qu’elle lutte pour rester à flot après avoir plongé dans le fond de la piscine la semaine dernière.

L’agent de santé de 23 ans, qui vit à Toronto, avait auparavant répondu aux commentaires des téléspectateurs avant de reprendre la natation.

Son corps a été vu des heures plus tard au fond de l’étang. Selon son frère, elle s’est noyée à Collingwood, en Ontario, la ville où elle travaillait.

« J’ai regardé cette vidéo. J’ai pleuré. C’est horrible », a déclaré son père, Nyabtu John Kiwende, 56 ans, à CNN depuis son domicile au Kenya.

« Elle m’a appelé deux jours avant sa mort. Elle avait l’air d’aller bien et je suis très content. Elle m’a donné un téléphone. Je n’ai rien ressenti d’anormal », a-t-il déclaré.

Nybutu vivait avec son jeune frère Enoch dans un appartement à Toronto et travaillait à temps partiel comme agent de santé tout en étudiant en soins infirmiers, a déclaré sa famille.

« Elle est au Canada depuis environ trois ans », a déclaré Enoch, l’un de ses cinq frères et sœurs.

« Toutes les responsabilités financières (de leurs familles au Kenya) reposaient sur leurs épaules », a-t-il ajouté.

‘Retour à la case départ’

Le père de Wendy, un petit agriculteur de Kisii, dans le sud-ouest du Kenya, a déclaré qu’il était « de retour à la case départ » maintenant que sa fille est partie.

« Elle m’aidait financièrement pour l’éducation de ses frères et sœurs, en particulier en ce qui concerne les frais de scolarité et autres dépenses. Je suis coincé maintenant et je reviens à la case départ. Je me demande comment ses jeunes frères et sœurs vont continuer à étudier », a déclaré Keunde à CNN.

READ  Homeland Security met en garde contre de possibles cyberattaques russes au milieu des tensions

Tout ce qu’il veut maintenant, c’est rendre le corps de sa fille au Kenya.

« Selon notre tradition, on est censé être enterré sur le lieu de sa naissance. Je ne me sentirai pas psychologiquement à l’aise si j’enterre ma fille loin du Kenya », a-t-il déclaré.

Le rapatriement du corps de Wendy affectera les maigres ressources de sa famille, et Enoch a déclaré qu’ils avaient commencé Campagne GoFundMe Afin d’amasser 50 000 dollars canadiens (environ 38 000 $) pour l’aider à payer ses frais d’inhumation.

« La famille traverse actuellement une période difficile. Tout ce que nous voulons, c’est ramener son corps à la maison pour l’enterrer », a-t-il déclaré.

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x