Un visa de six mois plus une visite de 90 jours nous feront-ils résider fiscalement en France ?

Un visa de six mois plus une visite de 90 jours nous feront-ils résider fiscalement en France ?

Question du lecteur : Nous sommes retraités au Royaume-Uni et avons une résidence secondaire en Bretagne. Si nous allons visiter la France pendant 90 jours dans une année donnée et demander ensuite un visa de six mois pour pouvoir rester plus longtemps, cela rendra-t-il nos retraites assujetties aux impôts français ? JF

La loi stipule que vos revenus ne sont imposables en France que si vous Devenir résident financier en France.

Ce qui détermine la résidence financière se trouve dans Article 4b du Code des impôts: avoir son domicile ou sa résidence principale en France, passer la majeure partie de l’année (calendaire) en France, être propriétaire d’un centre d’intérêt économique d’un particulier en France et, dans certains cas, être propriétaire d’une entreprise en France.

Ainsi, si vous ne venez que pour 90 jours, vous ne serez soumis à aucune des règles fiscales et vos revenus britanniques seront toujours imposables au Royaume-Uni.

Si vous faites une demande de visa pour séjourner plus longtemps en France, vous devez faire attention à la règle « la plupart de l’année ». Si vous êtes ici en France pendant la majeure partie de l’année fiscale (calendrier), vous aurez rempli l’une des conditions pour être considéré comme résident fiscal en France.

Cependant, il est peu probable que les autorités fiscales prennent des mesures car elles voudront probablement voir le caractère fréquent de votre présence en France pendant la majeure partie de l’année.

Dans tous les cas, les trois autres conditions vous montreront que vous êtes basé au Royaume-Uni, donc Fisc est susceptible de prendre des mesures après quelques années d’infraction constante aux règles.

READ  i Yanchi signe un contrat d'électrification de 292 millions d'euros au Bénin - Actualités

Articles Liés

Quelle est la défiscalisation en France pour une personne seule ?

Simon Hever : Ironie fiscale élevée en France quand le slogan est “liberté”

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x