Un navire du patrimoine Beypore du XIe siècle « Uru » exposé au Qatar lors de la FIFA 2022

يتم تصنيع اليخت الذي يبلغ طوله 27 قدمًا والمصنوع بالكامل من الخشب والخشب للطلب في Beypore ، المشهورة تاريخيًا بصنع Urus ، من قبل Haji PI Ahmed Koya ومقرها في Chaliyam ، وسيتم عرضها في مهرجان Dhow الدولي الذي سيعقد في قطر العام المقبل بالتزامن مع نهائيات كأس العالم لكرة Le pied.

Le méga événement sportif d’un mois se déroule pour la première fois au Moyen-Orient.

Une réplique d’un navire de commerce traditionnel, de sept pieds de large et de six pieds de long, est fabriquée comme dans l’Antiquité – lorsque les clous de fer et le métal n’étaient pas utilisés pour construire des navires – en utilisant des clous de bois et des fibres de noix de coco pour attacher des planches de bois.

Qatar 2022 : le compte à rebours commence. Un aperçu des stades de la Coupe du monde

“Quatre charpentiers et quatre autres ouvriers qualifiés travaillent sur ce navire tout en bois et fibres de coco. Aucun clou en fer n’est utilisé, seulement des clous en bois comme ils l’étaient aux XIe et XIIe siècles.”

“Le travail comprend 2 500 points de suture et jusqu’à 5 000 fosses et un long effort”, a déclaré à PTI Hamad Hashem, directeur général de la société, ajoutant que le bateau était presque terminé, à l’exception des finitions.

Une réplique du navire du XIe siècle sera transportée au Qatar en janvier de l’année prochaine dans un conteneur maritime.

Oro est considéré comme le plus grand artisanat du monde et les Arabes l’ont utilisé dans le commerce des épices avec le Kerala, c’est exactement pourquoi les autorités qataries ont voulu l’afficher dans le cadre de leur histoire lors du Festival des voiliers et de la Coupe du monde. a dit Hachem.

READ  Le PCP de Staveley rejette l'appel dans le procès contre Barclays Qatar

Qatar 2022 : Faits saillants du stade 974Qatar 2022 : Faits saillants du stade 974

La mise à l’eau du « Oro » est une fête festive où le voilier glisse sur des bobines de bois et touche l’eau de mer salée.

La célèbre furtivité de Pibor a fait passer des poulies et des cordes pour faciliter l’accès du navire en bois à l’eau, ce qui prend quelques jours.

L’un de ces énormes “Uru” de 130 pieds fabriqués par Hashim a été lancé l’autre jour de la côte de Patarmad à Chaliam à la côte de Doha.

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

| L'Observatoire du Qatar | All Rights Reserved