Un docteur en fertilité accusé d’avoir inséminé une femme avec son propre sperme accepte de payer des millions

Docteur en fertilité au Canada Accusé d’avoir inséminé une femme avec le mauvais sperme – Dans de nombreux cas, en utilisant lui-même – il a accepté de payer 10 millions de dollars de dommages et intérêts.

Le grand règlement a été annoncé mercredi lors d’une audience virtuelle, Elle a dit Un cabinet d’avocats représentant au moins une des familles. Neljan Law a déclaré que le règlement était un “pionnier”.

17 personnes ont découvert grâce à des tests ADN que le Dr Norman Barwin était leur père biologique après que leurs familles ont demandé son aide, selon un communiqué de presse du cabinet d’avocats. Plus de 80 autres “ne connaissent pas l’identité de leur père biologique” mais ont appris que Barwin n’a pas utilisé le sperme qu’il était censé utiliser dans leur conception.

“Le règlement du recours collectif prévoit une indemnisation pour ces patients et leurs enfants, car l’ADN des enfants n’est pas ce que les parents voulaient au moment de la FIV de Barwin”, a déclaré le cabinet d’avocats dans un communiqué. “Il fait également des réparations aux anciens patients qui ont confié Barwin à leur sperme soit pour la conservation soit pour un usage spécifique prévu, mais que Barwin a utilisé pour inséminer un autre patient, ce qui a donné naissance à une progéniture.”

L’avocat de Barwin a refusé de commenter lorsqu’il a été contacté par NBC News vendredi. Barwin a nié les allégations portées contre lui et n’a pas admis d’acte répréhensible dans le règlement. Il déclare qu’il a accepté le règlement parce qu’il voulait éviter de consacrer plus de temps et d’argent à lutter contre l’affaire.

READ  Qui a payé ce manoir au Canada? Les Haïtiens demandent des réponses

Une famille, Davina et Danielle Dixon, a poursuivi Barwin en 2016 après avoir découvert grâce à des tests ADN que Daniel n’était pas le père biologique de leur fille.

Selon des documents judiciaires, le couple s’est rendu à Barwin en 1989 parce qu’il avait besoin d’aide pour fonder une famille. Après plusieurs séances avec Barwin, Davina est tombée enceinte et a donné naissance à une fille nommée Rebecca en 1990.

Les documents disent que pendant plusieurs décennies, la famille croyait que Daniel était le père biologique de Rebecca. La famille n’a connu la vérité qu’en 2016.

Des documents indiquent que Davina naviguait sur Facebook et a vu un message disant qu’il était inhabituel que deux personnes aux yeux bleus donnent naissance à un bébé aux yeux marrons, ce qui était le cas pour la famille. Davina est devenue « inquiète » et a appelé son médecin de famille pour lui demander un test ADN, selon des documents judiciaires. Les résultats ont montré qu’il n’y avait aucune chance que Daniel soit le père biologique de Rebecca.

La famille a commencé à faire des recherches et a trouvé des reportages dans les médias sur Barwin. Les documents indiquaient également qu’ils avaient commencé à remarquer “d’étranges similitudes physiques” entre Rebecca et le médecin.

Rebecca a contacté une autre femme sur Facebook, Kat Palmer, qui avait déjà appris que Barwin était son père biologique. Des documents indiquent que les parents de Palmer sont allés voir Barwin et ont demandé l’utilisation d’un donneur de sperme anonyme.

“Ils ont spécifiquement choisi un donneur de sperme anonyme avec certains traits et caractéristiques qui étaient importants pour eux”, indiquent les documents.

READ  AstraZeneca says the coronavirus vaccine should be effective against the new strain in the UK

Au lieu de cela, Barwin a imprégné Janet Palmer de son propre sperme, selon les documents.

Les allégations contre Barwin remontent à 1970, alors qu’il était à l’Hôpital général d’Ottawa et à la Clinique d’Ottawa. Dans d’autres cas, une mère a déclaré qu’elle avait reçu des informations incorrectes sur un donneur de sperme et qu’elle n’avait pu obtenir aucune information sur les antécédents médicaux de son fils souffrant de troubles d’apprentissage.

Une autre femme a déclaré qu’elle croyait que Barwin utilisait le sperme de son mari, mais a découvert plus tard qu’il n’était pas le père biologique de leurs enfants.

En 2019, Barwin a été déclaré « incompétent » par le Collège des médecins et chirurgiens de l’Ontario. Il a quitté l’université en 2014, mais celle-ci a ensuite été annulée et condamnée à payer une amende. Barwin n’a plus exercé depuis 2014.

Le tribunal doit encore accepter le règlement, d’une valeur totale de 10,7 millions de dollars, et le réexaminera lors d’une audience en novembre.

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x