Un contre-but prive la France d’une victoire sur l’Ukraine et la Turquie choque les Pays-Bas

La France, titulaire du titre lors des éliminatoires de la Coupe du monde, a fait un début décevant avec un match nul 1-1 à domicile contre l’Ukraine mercredi alors que la Turquie a remporté une superbe victoire 4-2 à domicile contre les Pays-Bas, soutenue par un trio de Burak Yilmaz.

La Croatie, finaliste en 2018, a subi une défaite surprise 1-0 à l’extérieur contre la Slovénie, tandis que la Belgique a poursuivi son impressionnant parcours de qualification en revenant de l’arrière pour battre le Pays de Galles 3-1 à domicile.

L’Irlande a mis fin à une sécheresse de sept matchs en marquant deux buts à l’extérieur contre la Serbie, mais a été battue 3-2, tandis que la République tchèque a battu l’Estonie 6-2 dans la plus grande victoire cette nuit-là et le Portugal a battu le petit Azerbaïdjan 1-0 grâce à un but contre son camp. .

Antoine Griezmann a confié à la France la responsabilité de son match du Groupe D contre l’Ukraine, égalant David Trezeguet en tant que quatrième buteur de son pays.

L’Ukraine, qui a perdu 7-1 contre la France lors d’un match de championnat d’Europe de l’UEFA en octobre dernier, a fait match nul en seconde période avec un but de Presnell Kimpembe.

Les visiteurs ont tenu le match nul malgré aucun tir cadré, même si Kimpembe a refusé la chance de saisir le vainqueur à la dernière minute et de réparer son erreur.

Le résultat a laissé Didier Deschamps et l’Ukraine au même niveau que la Finlande et la Bosnie dans le groupe D après l’égalité 2-2.

“Bien sûr, je ne peux pas être complaisant”, a déclaré Deschamps. “Mais soyons honnêtes après la pause, nous ne les avons pas vraiment menacés.”

READ  Ligue 1 - Lorient se réveille en chemin, Strasbourg et Metz se relaient, Reims se noie

La Turquie ne s’est pas qualifiée pour la Coupe du monde puisqu’elle s’est classée troisième de l’édition 2002, mais elle a fait un excellent départ dans sa tentative d’atteindre le Qatar l’année prochaine en battant les Pays-Bas dans le groupe G grâce à une performance difficile de 35 ans. Vieux Yilmaz.

Yilmaz a ouvert le score à la 14e minute avec un tir inversé, suivi d’un penalty, tandis que Hakan Calhanoglu a inscrit le troisième but de la Turquie au début de la seconde mi-temps avant que les buts successifs rapides de Davy Klasen et Luk de Jong donnent aux Pays-Bas l’espoir d’un revenir.

Yilmaz a catégoriquement mis fin à ces espoirs en complétant son triplé sur coup franc.

“C’était une belle soirée. Je suis très fier”, a déclaré l’attaquant, tandis que l’entraîneur néerlandais Frank de Boer a qualifié la défaite d ‘”horrible”.

La Belgique a pris un mauvais départ quand Harry Wilson a donné l’avance à Welles à la dixième minute du cinquième set, mais Kevin De Bruyne et Thorgan Hazard ont réagi rapidement pour mettre la tête devant le penalty de Romelu Lukaku, remportant leur 20e victoire en 21 éliminatoires. correspond à Roberto Martinez. le côté.

Les hôtes du Qatar gagnent de manière amicale

Le Qatar a battu le Luxembourg 10 hommes 1-0 lors d’un match amical en Hongrie grâce à un but de l’attaquant Mohamed Muntari lors du premier match des hôtes en 2022 avec une série de matches après avoir été inclus dans l’équipe à l’extérieur du groupe A, bien que leurs matchs le soient. pas être comme ça. Dépendance au processus de qualification.

READ  Un analyste exhorte la France à soutenir la position du Maroc sur le Sahara occidental

La Serbie est en tête du groupe A après qu’Alexander Mitrovic ait été éliminé du banc pour marquer deux buts et compléter sa victoire sur l’Irlande, qui a marqué le premier but international en 678 minutes avec Alan Brown de la tête, mais Dusan Vlahovic a égalisé peu de temps avant la fin du match. première moitié.

Ailleurs dans le groupe A, le Portugal avait besoin d’un but contre son camp pour vaincre l’Azerbaïdjan lors de son match à domicile, qui s’est tenu à Turin en raison des restrictions relatives aux coronavirus.

Le choc de ce soir est venu à Ljubljana, alors que la Slovénie célébrait une victoire 1-0 sur la Croatie voisine grâce à un but biaisé de Sandy Lovric.

L’entraîneur de la Croatie, Zlatko Dalic, a fait une évaluation franche de la défaite de son équipe en déclarant: “Nous avons mal joué et nous ne méritions rien de plus”.

Cette histoire a été publiée à partir du fil de l’agence de presse sans modifications de texte.

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x