The French Dispatch – Critique de la capsule du 57e Chicago International Film Festival

The French Dispatch – Critique de la capsule du 57e Chicago International Film Festival

Expédition française, 2021.

Écrit et réalisé par Wes Anderson.
Avec Bill Murray, Benicio del Toro, Frances McDormand, Jeffrey Wright, Adrien Brody, Tilda Swinton, Owen Wilson, Timothée Chalamet, Lea Seydoux, Matthew Amalric, Lena Khoudrey, Steve Park, Liev Schreiber, Elizabeth Moss, Edward Norton, William Dafoe, Louis Smith, Saoirse Ronan, Christoph Waltz, Cécile de France, Guillaume Gallian, Jason Schwartzman, Tony Revolori, Robert Friend, Henry Winkler, Bob Balaban, Hippolyte Girardot, Angelica Huston, Denis Menochet, Alex Luther, Vincent Lacoste, Benjamin Macaigne et Félix Moati, Wallace Wolodarsky, Fisher Stevens, Griffin Dunne et Stéphane Bak.

Conclusion:

Une lettre d’amour aux journalistes d’un journal américain dans une ville française fictive du XXe siècle donne vie à une collection d’histoires publiées dans The French Dispatch Magazine.

Français-dispatching-Bill-Murray -600x338

L’écrivain et réalisateur Wes Anderson prend son humour et ses bizarreries dans le format de ce qui est essentiellement un film d’anthologie. Centré sur la publication d’un journal américain opérant à partir du journal fictif Ennui-sur-Blasé, France, Expédition française Il utilise la structure d’un journal commémorant son fondateur aujourd’hui décédé, Arthur Howitzer Jr. (Bill Murray). En hommage à l’éditeur chaleureux et juste (qui ne permet pas les larmes dans son bureau), le personnel (composé de grands bassistes glorifiés dont Elizabeth Moss, Owen Wilson et d’autres) a décidé que cette dernière édition devrait consister en les plus grands petits succès d’histoires se terminant par des adieux.

La structure de l’anthologie donne l’impression que Wes Anderson (qui travaille sur la narration avec Jason Schwartzman, Roman Coppola et Hugo Guinness) a été libéré des entraves. Il est moins préoccupé par la planification cette fois-ci, utilisant son message amoureux au livre comme un règne libre pour laisser courir son esprit visuellement conscient. Expédition française C’est un feu mortel pour les sens, qu’il s’agisse de Rat Ayat, de dialogues pleins d’esprit ou de superbes compositions de prises de vue (souvent issues de la variété symétrique grand angle de la marque) remplies de personnages d’arrière-plan qui donnent vie au cadre.

Il doit regarder une répétition ou deux fois pour l’absorber complètement, ce qui est également un souhait une fois les crédits sortis. Les scènes et les plans vous noient et vous immergent parfois, mais non sans une envie de comprendre chaque cadre dans toute sa grandeur imaginative et vibrante.

Dépêche française - 600x338

Les billets peuvent être achetés Ici. Il est actuellement épuisé, mais continuez de vérifier si quelque chose change.

Robert Cogder est membre de la Chicago Society of Film Critics et de la Critics’ Choice Association. Il est également rédacteur en chef de Flickering Myth Reviews. Vérifiez ici pour de nouvelles critiques, suivez-moi Twitter ou litre boîte d, ou écrivez-moi à [email protected]

https://www.youtube.com/watch?v=embed/playlist

READ  Rugby à six nations | Annonce des matchs du Championnat féminin des Six Nations

Emmy Tailler

"Fanatique maléfique de la télévision. Fier penseur. Wannabe pionnier d'Internet. Spécialiste de la musique. Organisateur. Expert de la culture pop hardcore."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x