surpris? Pas vraiment : Basilashvili confiant atteint les demi-finales d’Indian Wells

15 octobre 2021 ; Indian Wells, Californie, États-Unis ; Nikoloz Basilashvili (GEO) tire alors qu’il bat Stefanos Tsitsipas (GRE) en demi-finale du BNP Paribas Open à l’Indian Wells Tennis Garden. Crédit obligatoire : Jayne Kamin-Oncea-USA TODAY Sports

(Reuters) – Le numéro trois mondial géorgien Nikoloz Basilashvili a assommé Stefanos Tsitsipas à Indian Wells vendredi 6-4 2-6 6-4 pour atteindre les demi-finales du Masters 1000, une surprise pour tous, peut-être, mais pour lui-même. .

La 36e tête de série Basilashvili était clairement l’outsider lors de la finale de Roland-Garros, mais a renforcé une solide défense pour envoyer le package grec, sauvant six points sur 10 pauses après avoir remporté deux titres ATP au Qatar et aux Championnats de Bavière plus tôt cette année.

« Surpris? Pas vraiment », a déclaré Basilashvili. « Dans l’ensemble, dans le jeu, depuis la ligne de fond, je me sens bien physiquement, je joue bien, je sens bien le ballon. Encore une fois, si je vais bien gérer ce genre de service, je peux continuer à bien jouer. »

Il a cité son premier service comme un point clé de l’amélioration récente – le qualifiant de « gros moins » auparavant – après avoir tiré cinq as au cours du match vendredi.

Mais alors que battre un joueur parmi les cinq premiers serait le point culminant de l’année de nombreux joueurs, Basilashvili a déclaré que sa victoire sur Roger Federer en mars était la plus grande réussite de son esprit.

« Ma victoire sur Roger comptait beaucoup pour moi parce qu’il était mon idole. Il est comme tout le monde, vous savez », a-t-il déclaré. « Je dirais que la victoire de Roger a été très importante dans ma carrière. La victoire contre Stefanos aujourd’hui était, eh bien, vraiment, un match très important. »

READ  Épuisé, le Premier ministre de Côte d'Ivoire dans un hôpital en France

Basilashvili fait partie d’une poignée de prétendants aux chevaux noirs pour atteindre les demi-finales californiennes, avec le Britannique Cameron Nouri, le Bulgare Grigor Dimitrov et l’Américain Taylor Fritz bouleversant des adversaires mieux classés en quarts de finale.

Il rencontrera ensuite Fritz, qui a battu vendredi le champion olympique et numéro quatre mondial Alexander Zverev.

« Je veux juste rester calme. Essayez de me concentrer sur mon service. Gardez ma solidité par rapport à la ligne de fond. Et puis, ouais, jouez le jeu. Vous savez, à la fin, c’est un match et nous verrons. J’espère Je peux bien jouer demain », a-t-il déclaré.

(Couverture) Écrit par Amy Tenery à New York, édité par Rosalba O’Brien

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Antoinette Lefurgey

"Entrepreneur indépendant. Communicateur. Joueur. Explorateur. Praticien de la culture pop."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x