ouvriersappliCredit : SCDLLe Comité suprême pour la livraison et l'héritage (CSLH), l’organisme chargé de superviser l’organisation du Mondial 2022, a lancé une nouvelle application pour smartphone. Elle vise à accompagner les ouvriers employés dans les chantiers afin d'améliorer leur vie professionnelle et personnelle.

Initiée par le Département du bien-être des travailleurs et du Bureau des projets spécialisés du Comité suprême pour la livraison et l'héritage (CSLH) en collaboration avec Qatar Innovation Community (QIC), l'application a été développée pour aider les travailleurs étrangers travaillant sur les chantiers de la Coupe du monde en leur proposant une plate-forme innovante à télécharger sur leur smartphone.

Publié dans Actualités du Qatar

stadeCredit : L'ExpressC’est l’une des questions qui fait les choux gras d’une partie de la presse occidentale. Alors que pour bon nombre de supporters, festoyer lors d’un Mondial ne peut se faire sans bière qui coule à flots, le Qatar semble vouloir assouplir sa législation tout en mettant en garde contre les abus.

Souvent présenté comme un pays conservateur adepte d’un islam rigoriste, le Qatar a été sous le feu des critiques depuis l’attribution par la FIFA de l’organisation du Mondial de football 2022. Parmi les plus récurrentes, la question du sort des ouvriers employés dans les chantiers, les soupçons de corruption, les interrogations sur le calendrier et même la question de la consommation de boissons enivrantes pendant la compétition.

Publié dans Actualités du Qatar

imageLe Mondial en Russie vient de se terminer et place désormais à celui du Qatar. Organisé dans quatre ans et présenté par l’émir Tamim comme celui de « tous les Arabes », cette édition aura à relever de lourds défis.

À l’occasion d’une cérémonie organisée dimanche 15 juillet au Kremlin, le chef d’Etat russe Vladimir Poutine a remis un ballon officiel de la Coupe du monde à l'émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad al-Thani.

Publié dans Sport

1269949 NeymarÀ moins de dix jours du Mondial en Russie, beIN Sports monte au créneau contre une chaîne pirate, BeoutQ, qui retransmet illégalement tous ses programmes dans le monde arabe. Cet épisode traduit la prégnance d’une crise qui s’enlise entre les pays du Golfe.   

La tension qui traverse les pays du Golfe se joue également sur le terrain sportif. Dernière péripétie en date, l’attaque qui vise la chaîne qatarie beIN Sports dont le signal a été détourné par une chaîne pirate installée en Arabie Saoudite. Profitant de l’approche de la Coupe du monde de football, les auteurs du forfait ont souhaité sévir contre l’opérateur qui détient les droits exclusifs de retransmission du tournoi sur l’ensemble de la région MENA (Moyen-Orient Afrique du Nord).

Publié dans Sport

556e089935709a87ac6883e2C’est certainement une première dans les pays du Golfe. Souvent pointé du doigt pour ses manquements dans le traitement de la condition ouvrière, le Qatar confirme son train de réformes en renforçant son partenariat avec les organisations chargées de la défense des droits des travailleurs.

Depuis l’obtention de l’organisation de la Coupe du monde de football en décembre 2010 à Zurich, le Qatar a fait face à une série de critiques dont l’une des plus récurrentes portait sur le sort tragique dans lequel était confinée la condition ouvrière. Force vive de l’émirat dont on estime le nombre à près de deux millions de personnes (dont plusieurs dizaines de milliers rien que pour les stades du Mondial), cette population a depuis connu une amélioration lente mais continue de son statut.

Publié dans Société

only qatar travailleurs etrangers enfer ouvriers e 2987558 jpg 2609491Souvent pointé du doigt pour le sort infligé à sa condition ouvrière, le Qatar a de nouveau été sur la sellette suite à un rapport critique publié par une agence de conseil britannique. Pour poursuivre leur train de réformes, les autorités ont annoncé la mise en place d’un nouveau dispositif destiné à mieux traiter les doléances des plaignants.

Doha s’engage à faire mieux. Samedi 10 mars, un responsable gouvernemental a confirmé à l’AFP l’information d’une source locale selon laquelle un nouveau comité allait voir le jour pour mieux traiter les plaintes des ouvriers.

Publié dans Actualités du Qatar

N 2 Fifa Fatma Samoura conference presse Saint Petersbourg 16 2017 0 729 508Credit : AFPFatma Samoura, actuel numéro deux de la FIFA, a confirmé dans un entretien à l'AFP que le Mondial 2022 se déroulera bien au Qatar. Cette déclaration arrive en pleine affaire judiciaire qui vise Nasser al-Khelaïfi et l'ancien secrétaire général de l'organisation mère du football mondial, Jerôme Valcke.

Les propos de MMe Samoura ont le mérite de la clarté. Interrogée sur les répercussions éventuelles de l'affaire sur-médiatisée autour du président du PSG, elle a répondu"J'espère que les enquêtes en cours ne vont pas perturber l'organisation de cette Coupe du monde. Les Coupes du monde, comme vous le savez, ce sont les fleurons des compétitions de la Fifa et on ne peut pas se permettre, maintenant que notre structure devient beaucoup plus crédible, de mettre en péril ces compétitions. Idem pour le Qatar. L'organisation de la compétition leur a été attribuée depuis 2010, bien avant l'arrivée du nouveau +leadership+, et nous faisons en sorte que les conditions idoines soient mises en place pour pouvoir organiser cette compétition dans les meilleures conditions."

Publié dans Actualités du Qatar

Preretraite doree au Qatar pour XaviCredit : Le FigaroLa star espagnole Xavi s'est exprimée sur son avenir et a fait part de son désir de devenir sélectionneur de l'équipe nationale du Qatar. En retraite dorée dans l'émirat, l'ancien milieu de terrain du FC Barcelone se voit prolonger sa vie à Doha pendant plusieurs années.

Pendant une bonne dizaine de saisons, Xavi a été l'une des pièces maîtresses de l'équipe du FC Barcelone. L'homme a tout gagné lorsqu'il était le milieu incontesté de la sélection Blaugrana aux côtés de Léo Messi et Andres Iniesta. En plus de la Ligue des Champions, il a raflé avec la sélection espagnole la Coupe du monde ainsi que le Championnat d'Europe des nations. Depuis maintenant deux ans, il joue pour l'équipe d'al-Sadd, l'un des poids lourds du championnat local.

Publié dans Actualités du Qatar

a4bae1f 2b37c3e7b2414d208dec394d261e9e24 2b37c3e7b2414d208dec394d261e9e24 0Human Rights Watch vient de publier un rapport faisant le point sur la condition des ouvriers étrangers au Qatar. Même si l’amélioration de leur situation est indéniable, l’ONG dénonce avec force un certain nombre d’abus qui doivent rapidement être corrigés si le Qatar souhaite émerger comme un exemple pour le Golfe.

« L'échec des autorités qatariennes à mettre en place la protection la plus basique contre les fortes chaleurs, leur décision d'ignorer les recommandations à enquêter sur les morts des travailleurs et leur refus de rendre publics les chiffres de ces morts constituent une abdication de responsabilité volontaire ». C'est par ces mots durs que l'auteur du rapport qualifie les agissements du Qatar en matière de protection des travailleurs. Sans un effort important dans les pratiques et habitudes du pays, nul doute que l'émirat continuera à faire la une de la presse internationale qui persistera à ternir la réputation du pays.

Publié dans Actualités du Qatar

img meshaal al shamari 1504528328 580 380 center articles 447469Credit : So FootLe directeur de L'Observatoire du Qatar est revenu dans un article paru sur le site So Foot sur les conséquences de l'élimination du Qatar pour la qualification au Mondial 2018 en Russie.

Mécènes tout-puissants du football de club, Qataris et Chinois ont aussi largement investi pour améliorer la compétitivité de leur sélection respective. Pourtant, aucune des deux nations ne devrait se qualifier pour le Mondial russe. Un revers majeur, pour Doha comme pour Pékin.

Les chiffres ont quelque chose de vertigineux. Plus de 400 millions sur la table pour s’offrir les services de Neymar et Mbappé côté qatari. Près de 200 millions d’euros investis pour l'AC Milan, mais surtout une Chinese Super League boostée à coups de salaires et de transferts faramineux, côté chinois. Les derniers mercatos ont été en grande partie rythmés par Doha et la Chine. De quoi mettre sur le devant de la scène les clubs bénéficiaires de ces généreuses donations, et leurs nouveaux mécènes avec eux. Mais cette réussite financière et médiatique reste néanmoins très éloignée de la réalité des sélections qatarie et chinoise, qui ne devraient pas voir le Mondial 2018.

Page 1 sur 8