The Top Website Builders in 2018

1269949 NeymarÀ moins de dix jours du Mondial en Russie, beIN Sports monte au créneau contre une chaîne pirate, BeoutQ, qui retransmet illégalement tous ses programmes dans le monde arabe. Cet épisode traduit la prégnance d’une crise qui s’enlise entre les pays du Golfe.   

La tension qui traverse les pays du Golfe se joue également sur le terrain sportif. Dernière péripétie en date, l’attaque qui vise la chaîne qatarie beIN Sports dont le signal a été détourné par une chaîne pirate installée en Arabie Saoudite. Profitant de l’approche de la Coupe du monde de football, les auteurs du forfait ont souhaité sévir contre l’opérateur qui détient les droits exclusifs de retransmission du tournoi sur l’ensemble de la région MENA (Moyen-Orient Afrique du Nord).

real psg alerte cristiano ronaldo est touche au mollet icon fid 140218 10 82211809La défaite du Paris Saint-Germain (PSG) face à l’ogre madrilène en huitième de finale de la coupe d’Europe mardi 6 mars va laisser des traces. Depuis 2011 et son rachat par le fonds Qatar Sport Investment (QSI), le club de la capitale n’arrive pas à percer en Ligue des champions au grand dam de son propriétaire pour qui un succès dans cette compétition relève de l’intérêt géopolitique majeur.

C’est une nouvelle désillusion pour tous les supporters parisiens. Après la cruelle « remontada » l’an dernier face au FC Barcelone, c’est un autre club espagnol qui vient doucher les espoirs d’une formation qui croyait à sa bonne étoile. Après un été particulièrement démonstratif où le PSG a frappé fort en décrochant coup sur coup les arrivées des stars Neymar Junior et Kylian Mbappé, beaucoup pensaient que l’heure du club avait sonné.

Qatar2022Credit : The Peninsula Il y a quelques jours, le Qatar a annoncé qu'il réduirait de 40% son budget alloué à l'organisation de la Coupe du Monde prévue en 2022. La forte chute du prix du pétrole qui impacte les exportations qataries de gaz explique cette coupe budgétaire sans précédent.

C'est lors d'un entretien réalisé avec le site CNN Money que le secrétaire général du Supreme Committee for Delivery and Legacy (SCDL - Comité suprême pour la livraison et l'héritage) a affirmé que l'enveloppe globale affectée au tournoi allait baisser d'au moins 40%. Très en vue ces dernières années du fait de son rôle central dans la préparation de la compétition, Hassan al-Thawadi a précisé que ce seront les stades qui seront en premier lieu touchés par cette réorientation. Alors que les autorités prévoyaient au départ la construction de douze enceintes, huit sortiront finalement de terre ce qui correspond au nombre minimal exigé par le règlement de la FIFA pour une Coupe du monde.  « La Fifa n'a pas encore validé le dernier chiffre et nous sommes en discussion avec elle pour finaliser le nombre final de stades qui correspondent au modèle optimal du Qatar 2022 », a ainsi affirmé al-Thawadi.

PSG BARCACredit : 20 minutesLe Paris Saint-Germain (PSG) a vécu un véritable cauchemar mercredi 8 mars lors de son 8e de finale retour à Barcelone. Face à une équipe du Barça gonflée à bloc, l'effectif parisien a subi une humiliation historique. Éliminé de la Ligue des Champions pour la cinquième année consécutive avant même d'accéder au stade des demi-finales, le PSG arrive à un stade où c'est le bien-fondé de son projet sportif qui est aujourd'hui clairement menacé. 

Cela devait être une soirée agréable annonçant une qualification en quart de finale, ce fut une descente aux enfers comme jamais Paris n’en avait connu. Jamais en effet, dans l'histoire des coupes d'Europe, une équipe n'avait pu rattraper un retard de 4 buts à ce stade de la compétition. L'exploit inespéré du Barça entrera dans les annales du football européen comme l'une des remontées les plus exaltantes. Mais en dehors du côté proprement sportif, la question qui se pose aujourd'hui est de savoir si stratégiquement, le Qatar a encore intérêt à miser sur le club de la capitale pour en faire la vitrine de son projet sportif.

PSG 3Credit : LogoAprès avoir réussi l'exploit de battre sur un score sans appel l'équipe mythique du FC Barcelone (4-0), le Paris Saint-Germain (PSG) n'a pas ravi que ses supporters du Parc des princes. Les concepteurs de la "diplomatie sportive" de l'émirat sont eux aussi très satisfaits de cette victoire éclatante.

Depuis son acquisition par le fonds souverain Qatar Sport Investment (QSI) et son retour en Champions League en 2011, le PSG avait rencontré le Barça à six reprises. A chaque fois, l'équipe de Lionel Messi avait stoppé la route du club de la capitale dans son rêve européen ; alors que le PSG n'avait aligné qu'une victoire en six rencontres, le Barça l'emportait à trois reprises et les deux équipes se quittaient avec deux matchs nuls.

FC BarcaCredit : Dohanews

L’histoire n’aura duré que six ans. Affichée depuis janvier 2011, la marque « Qatar » ne sera plus brandie sur le maillot du mythique club catalan. Les dirigeants du club ont officialisé cette décision il y a quelques jours en privilégiant une marque asiatique pour les prochaines saisons.

En janvier 2011, c’est d’abord le nom de l’organisation « Qatar Foundation » qui apparaît sur la tenue de Lionel Messi et ses coéquipiers. C’est en soi une révolution pour le club car c’est la première fois depuis sa naissance en 1899 qu’il décide de monnayer sa tunique par un contrat avec une marque commerciale. Les années précédent l’accord, le Barça dont la vision du sport était réfractaire à toute commercialisation de sa tunique, s’était même permis d’arborer le nom et le logo de l’UNICEF en versant 1,5 million d’euros par an à l’organisation onusienne chargée de l’éducation et de l’enfance. A l'époque, le géant espagnol était la seule grande écurie à mener pareille démarche. 

Page 1 sur 6