Quality Control examine les relations commerciales avec la délégation du Parlement britannique

Le président de la Chambre du Qatar, Sheikh Khalifa bin Jassim Al Thani, avec une délégation du Parlement britannique.

Doha : Le président de la Chambre du Qatar, Cheikh Khalifa bin Jassim Al Thani, a rencontré hier une délégation du Parlement britannique dirigée par Son Excellence Angus Brendan McNeil, député et président de la British International Trade Commission, actuellement en visite au Qatar.

Au cours de la réunion, les responsables ont évoqué les relations bilatérales entre les deux pays dans les domaines commercial et économique et les moyens de les renforcer et de les développer.

Ils ont également discuté des opportunités d’investissement disponibles des deux côtés, ainsi que de l’intérêt britannique à approfondir les relations économiques avec le Qatar en particulier et les pays du Conseil de coopération du Golfe en général après sa sortie de l’Union européenne, et à ouvrir des marchés aux entreprises qataries et britanniques. développer le commerce et l’investissement. entre les deux côtés.

La réunion s’est déroulée en présence du directeur général du Centre de qualité Saleh bin Hamad Al Sharqi. Dans son discours, Cheikh Khalifa a salué les relations étroites entre le Qatar et le Royaume-Uni, notant qu’il existe des investissements qatariens diversifiés dans de nombreux secteurs tels que les infrastructures, l’immobilier et les sports. Il a également salué les échanges commerciaux entre les deux pays, soulignant que le Royaume-Uni est un partenaire commercial important pour l’État du Qatar.

À son tour, Son Excellence M. Angus Brendan McNeil a salué les relations distinguées entre les deux pays, soulignant la volonté de son pays de renforcer la coopération avec l’État du Qatar dans tous les domaines, d’accroître les échanges commerciaux entre eux et d’attirer davantage d’investissements qatariens dans tous les secteurs.

READ  Les législateurs français approuvent un "permis de santé" pour Covid lors de la deuxième tentative

Il a souligné que la visite de la délégation vise à explorer de nouveaux domaines de coopération entre les deux parties et à étudier les mécanismes qui facilitent les investissements mutuels entre elles.

Il est à noter que les investissements qatariens au Royaume-Uni se sont élevés à 40 milliards de livres, alors que le volume des échanges entre les deux pays a dépassé 16,6 milliards de riyals qataris l’an dernier, malgré les répercussions de la pandémie de Covid-19.

Antoinette Lefurgey

"Entrepreneur indépendant. Communicateur. Joueur. Explorateur. Praticien de la culture pop."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x