Qatar Sovereign Fund annonce une participation de 4,69 % dans Quantumscape Corp

DUBAI (Reuters) – Un dossier publié par la Securities and Exchange Commission par la Securities and Exchange Commission montre que le fonds souverain, la Qatar Investment Authority, détient une participation de 4,69% dans Quantumscape Corp (QS.N), qui développe des batteries pour véhicules électriques.

La Qatar Investment Authority a été l’un des premiers investisseurs dans la société avant l’offre publique initiale et détenait une participation de 6,5% en novembre de l’année dernière, sur la base d’un dépôt antérieur.

Cependant, le nouveau dépôt ne montre aucun changement dans le nombre d’actions qu’il détient, mais une dilution de son action en raison d’une augmentation du nombre d’actions en circulation.

La participation de la Qatar Investment Authority dans Quantumscape s’élève à environ 446 millions de dollars, avec une valeur marchande de 9,5 milliards de dollars, selon les données de Refinitiv Eikon lundi.

Quantumscape a été cotée l’année dernière après sa fusion avec une Special Purpose Acquisition Corporation (SPAC).

L’action Quantumscape est en baisse de plus de 70% depuis le début de l’année. Lundi, il s’échangeait à 23,27 $ à 19 h 15 GMT, en hausse de 1%, effaçant les premières pertes.

Volkswagen AG (VOWG_p.DE) est le plus grand actionnaire de l’entreprise avec une participation de 26%.

Quantumscape, basée à San Jose, est une spin-off de 2010 de l’Université de Stanford dont les premiers investisseurs comprennent des fonds soutenus par Bill Gates. Elle a formé une joint-venture avec Volkswagen pour produire des cellules de batterie solides, à partir de 2024, pour les véhicules électriques VW, et éventuellement pour d’autres constructeurs automobiles.

READ  "Go Wawa": les fans de Philadelphie se tournent vers la photo du Tour de France

Les fonds souverains du Golfe ont intensifié leurs investissements dans les voitures électriques, les nouvelles technologies et les sources d’énergie renouvelables, tout en diversifiant leurs investissements loin des combustibles fossiles.

Le Fonds d’investissement public, le fonds souverain de l’Arabie saoudite voisine, a récemment réalisé d’énormes gains en inscrivant Lucid Group (LCID.O) après avoir initialement investi dans la société en 2018. PIF détient 62,7% de Lucid. Lire la suite

Reportage supplémentaire de Kanika Seka à Bangalore

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x