Protection des travailleurs migrants | Péninsule du Qatar

Protection des travailleurs migrants |  Péninsule du Qatar

Le Qatar a été un pionnier des réformes du travail dans la région et a reçu les éloges de l’Organisation internationale du travail et de nombreuses organisations internationales pour les mesures qu’il a prises pour protéger les travailleurs migrants et préserver leurs droits.

Le gouvernement considère le bien-être des travailleurs invités comme une priorité majeure et s’est engagé à réformer les lois et pratiques du travail du Qatar afin de concevoir un système équitable pour les employés et les employeurs. Au cours des dernières années, le Qatar a mis en œuvre de vastes réformes pour renforcer la législation du travail et accroître la protection des travailleurs migrants.

La majorité des travailleurs n’ont plus besoin de permis de sortie pour quitter le pays. Ils peuvent changer d’emploi librement, sans avoir besoin d’un CNP de leur ancien employeur. La présidente du Comité national des droits de l’homme, Maryam bint Abdullah Al-Attiyah, a déclaré que plus de 400 000 travailleurs ont changé d’employeur depuis l’abolition du système de parrainage au Qatar.

Le pays a ouvert 20 centres de visas du Qatar dans les pays d’origine pour accélérer le processus de recrutement et garantir que les travailleurs ne sont pas exposés à l’exploitation dans leur pays d’origine. L’État a également créé un fonds de soutien et d’assurance des travailleurs, qui vise à soutenir les travailleurs, à garantir leurs droits et à fournir un environnement de travail sain et sûr. En mars 2021, le Qatar a introduit un salaire minimum de 1 000 riyals qatariens, qui s’applique à tous les employés de tous les secteurs au Qatar, y compris les travailleurs domestiques. L’employeur doit ajouter 500 QAR par mois pour le logement et 300 QAR par mois pour la nourriture, sauf si elle est fournie par l’employeur.

READ  La France mène des pourparlers d'indépendance avec des factions rivales en Nouvelle-Calédonie

L’OIT a ouvert son premier bureau de projet au Qatar le 30 avril 2018. Le bureau soutient la mise en œuvre d’un programme global de coopération technique sur les conditions de travail et les droits des travailleurs au Qatar. Il s’agit d’une reconnaissance des mesures importantes prises par le gouvernement qatari pour développer un système de travail moderne destiné aux employeurs et aux employés.

Pour faciliter davantage le processus de recrutement des travailleurs, le ministère du Travail a lancé un nouveau paquet de services électroniques liés à la gestion des permis de travail. Les nouveaux services comprennent six demandes différentes, dont une demande de permis de travail, le renouvellement d’un permis de travail, l’annulation d’un permis, la délivrance d’un agrément de recrutement, le renouvellement de la validité d’un agrément de recrutement de travailleurs et une demande de modification d’un agrément de recruter des ouvriers.

Le service permet aux établissements de soumettre une demande de renouvellement de permis de travail et une demande d’annulation de permis de travail en ligne sans avoir à se rendre au siège du ministère, aux bureaux extérieurs ou aux complexes gouvernementaux.

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x