Panziri ne peut plus reculer pour Qatar Portal – EURACTIV.fr

Pierre Antonio Panzieri, le cerveau présumé du Qatargate, doit dire toute la vérité aux autorités judiciaires belges et ne rien cacher. S’il ne le fait pas, non seulement il sera un « deal breaker », mais il sera également accusé de « pervertir le cours de la justice », a déclaré une source proche du dossier à EURACTIV.

Panziri a récemment conclu un accord avec la justice belge pour parler franchement du Qatargate et fournir toutes les informations nécessaires liées au scandale. En échange, il recevra une peine plus légère.

« Panziri présentera de nouveaux noms impliqués dans le scandale Qatar-Maroc », a déclaré la source.

Jusqu’à présent, Panziri était resté silencieux.

Mais la décision d’un tribunal italien d’extrader sa fille vers la Belgique a mis la pression sur lui, et le fait que la députée Eva Cayli et son partenaire Francesco Giorgi – un ancien assistant de Panzieri – lui aient reproché tout le blâme dès le jour de leur arrestation. .

La source a déclaré que Panziri avait surpris tout le monde en coopérant avec les autorités belges.

Pour sa part, Kylie insiste sur le fait qu’elle est innocente. Elle a dit qu’elle était au courant de l’argent trouvé dans des sacs dans son appartement, mais a dit qu’il appartenait à Panziri.

La source a déclaré que Kylie s’était vu proposer dès le début de conclure un tel accord si elle reconnaissait sa culpabilité, mais elle a refusé, selon la source.

Politiquement, ça aurait été fini, mais légalement, t’aurais un meilleur jugement […] La source a déclaré qu’elle pouvait continuer sa vie dans le secteur privé.

READ  L'arrivée du panda envoyé par la Chine au Qatar avant la Coupe du monde

Le Maroc pourrait être plus sérieux

La source a expliqué que les accusations de « corruption » de Panziri sont plus légères que la « corruption négative » dont Kylie est accusée.

« Panziri prétendra qu’il a joué le rôle de « médiateur » pour son « client » le Qatar », a déclaré la source, faisant référence à son audition de mardi.

La même source a également estimé que le cas du Maroc pourrait devenir « plus grave » par rapport au Qatar.

Pour sa part, a déclaré l’avocat de Kylie Il a dit que lors de son interrogatoire, l’eurodéputé grec a été « torturé » en violation de la Convention européenne des droits de l’homme.

Pendant ce temps, les institutions de l’UE sont en alerte, craignant que d’autres noms ne soient révélés après l’audience Panziri.

(Sarantis Michalopoulos | EURACTIV.com)

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x