Neymar ramène le Paris Saint-Germain au sommet en France, Marseille bat Lille

Paris, France, 11 septembre Neymar a marqué son 10e but de la saison mais un PSG en difficulté avait besoin d’un penalty sauvé par Gianluigi Donnarumma en seconde période pour assurer une victoire 1-0 sur Brest en Ligue 1 samedi.

Le résultat a remis le Paris Saint-Germain en tête du classement et a maintenu son début de saison invaincu sous le nouvel entraîneur Christophe Galtier.

Le Paris Saint-Germain mène à la différence de buts de Marseille, qui est également invaincu en championnat après avoir battu Lille 2-1 lors d’un autre match samedi.

Lens a brièvement pris la première place après avoir battu Troyes 1-0 vendredi, mais compte désormais deux points de retard sur les leaders en troisième position.

Malgré sa victoire, le PSG a réalisé sa performance la moins convaincante de la saison jusqu’à présent contre Brest qui s’était incliné il y a seulement deux semaines 7-0 à domicile face à Montpellier.

Galtir pourrait penser qu’il aurait dû apporter plus de changements à sa formation de départ, alors que le match de samedi a glissé entre une victoire 2-1 en Ligue des champions contre la Juventus et un voyage en Israël pour affronter le Maccabi Haïfa mercredi.

« Il est toujours difficile de jouer à l’arrière d’un match de Ligue des champions. Beaucoup d’énergie est investie dans ces matchs, à la fois physiquement et mentalement », a déclaré Galtir à Amazon Prime Radio.

« Je ne dirais pas que nous essayions de jouer en nous-mêmes, mais peut-être n’y avait-il pas le même désir de faire l’effort que nous avons vu jusqu’à présent cette saison. »

les publicités. Faites défiler pour continuer la lecture.

Le gardien du Paris Saint-Germain Gianluigi Donnarumma célèbre avec Juan Bernat après avoir sauvé le penalty d’Islam Slimani contre Brest © Agence France-Presse / Anne-Christine Bogolat

Nuno Mendes et le capitaine Marquinhos ont été les seuls joueurs du PSG à débuter le match contre la Juventus, avec l’entrée de Juan Bernat et Danilo Pereira.

READ  La France a promis plus d'un milliard d'euros d'aide aux agriculteurs et vignerons touchés par le gel

Galtaire a résisté à la tentation de laisser reposer l’une de ses trois étoiles à l’avant, affirmant au préalable qu’il avait envisagé de laisser tomber Lionel Messi mais qu’il avait réalisé que l’Argentin « n’avait pas besoin de souffle ».

« Je voulais lancer notre attaque la plus forte pour mettre fin au match plus tôt et faire des remplacements plus tôt », a-t-il déclaré.

Nordi Mukele et Carlos Soler, qui ont rejoint cet été, ont passé l’après-midi sur le banc, tandis que l’international espagnol Fabian Ruiz a fait ses débuts en tant que remplaçant en seconde période.

– Sanchez marque encore –

Il y a eu une évasion chanceuse pour Brest en première mi-temps alors que le défenseur Christoph Herrell a été expulsé pour avoir fait tomber Neymar tandis que le Brésilien avançait au but.

Le VAR a confirmé que Neymar était partiellement hors-jeu lorsque Messi a joué la passe et a permis à Hurrell de rester sur le terrain.

Cependant, les hôtes ont marqué dans la demi-heure alors que Messi a de nouveau choisi Neymar, qui a dominé avant d’envoyer un tir dans le coin le plus éloigné.

C’est son huitième but en sept matches de championnat cette saison. Il a également marqué deux buts lors de la campagne d’ouverture de la Coupe des champions contre Nantes. C’était aussi la septième passe décisive de Messi.

Pendant ce temps, l’Argentin a frappé le poteau sur une passe décisive de Kylian Mbappe au début de la seconde période, tandis que ce dernier a annulé pour hors-jeu peu avant la pause.

les publicités. Faites défiler pour continuer la lecture.

Au final, le PSG était reconnaissant envers Donnarumma. Le joueur italien a couru sur sa gauche à 20 minutes de la fin de la fin pour refuser à Islam Slimani un penalty accordé après une maladresse de Presnel Kimpembe sur Noah Fadega.

READ  L'envoyé du Bangladesh salue les progrès remarquables réalisés par l'État du Qatar et son rôle mondial

Alexis Sanchez a marqué l’égalisation des Marseillais en battant Lille 2-1 © AFP/Christophe Simon

Marseille a rebondi après sa défaite 2-0 face à Tottenham Hotspur en Ligue des champions en milieu de semaine alors qu’il accueillait Lille au Vélodrome.

Marseille, qui a beaucoup changé au début, a pris du retard lorsque l’arrière latéral brésilien Ismaili a rebondi à Lille après que le tir d’Adam Ounas ait rebondi sur le poteau.

L’équipe d’Igor Tudor a égalisé à la 26e minute quand Alexis Sanchez – qui a raté la défaite de Tottenham en raison d’une suspension – est passé à la position de Cengiz Ender pour marquer son quatrième but lors de ses quatre derniers matches de Ligue 1.

Le vainqueur est venu après l’heure de jeu lorsque Sead Kolasinac a aidé le coup franc des Under pour que Samuel Gigot marque.

Marseille accueille mardi l’Eintracht Francfort en Ligue des champions.

Antoinette Lefurgey

"Entrepreneur indépendant. Communicateur. Joueur. Explorateur. Praticien de la culture pop."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x