Connect with us

Hi, what are you looking for?

Economy

Newcastle United et Qatar 2022 : Comprendre la transformation orientale du football

Newcastle United et Qatar 2022 : Comprendre la transformation orientale du football

Le professeur Simon Chadwick pense que les écailles tombent lentement des yeux des Européens.

Un continent qui s’est longtemps considéré comme le cœur du football commence à se rendre compte que si la puissance historique est une chose, elle n’offre pas une garantie avérée de domination à l’avenir.

« Les Européens ne gouvernent plus le monde », m’a-t-il dit lors d’une conversation exclusive sur son nouveau rapport.

« Nous sommes désormais de plus en plus exposés à des pays et des organisations de différentes parties du monde.

« Ils ont des valeurs différentes, ils régulent les marchés du travail de différentes manières [and] Ils ont des positions politiques différentes sur les choses. »

En 2021, le monde du football a reçu des rappels frappants d’un virage vers l’est, notamment l’acquisition de Newcastle United par le Fonds d’investissement public saoudien dans le but de transformer le club du nord-est en une puissance mondiale.

Mais en cette fin d’année, note l’universitaire de l’Emlyon Business School, l’Europe aura le plus de preuves de cette dynamique changeante lorsque la première Coupe du monde d’hiver aura lieu au Qatar.

« Nous sommes au milieu d’un public occidental qui doit s’habituer au fait que les beaux jours sont passés », poursuit-il.

« Si vous regardez l’histoire du monde, vous remontez avant le XVIIIe siècle, et la réalité est que les grandes puissances du monde, [and] Les pouvoirs politiques n’étaient pas européens, mais asiatiques.

Les Asiatiques disaient que les XVIIIe, XIXe et XXe siècles étaient une anomalie. C’était une aberration, en fait, que les Européens ne soient pas historiquement riches et puissants. Ils ont toujours été asiatiques.

« On a l’impression que le monde remonte dans le temps, et pour les Européens, c’est très inconfortable. »

Le chercheur d’Emlyon Business School s’attend à ce que 2022 soit une année critique dans la compréhension mondiale de ce changement et de ce qu’il signifie.

Dans son nouveau rapport; « 2022 et les défis de l’économie géopolitique du sport » du professeur Chadwick explique que ce seront 12 mois sans précédent.

Ignorance de la mondialisation

Le football, comme de nombreux pans de la société européenne, a été progressivement enveloppé par l’économie mondialisée.

Le professeur Chadwick soutient que trop souvent cette interconnexion est négligée dans les discussions sur la Coupe du monde au Qatar et les droits de l’homme.

« Je trouve vraiment ironique que la Norvège soit si proéminente dans l’évocation de ce qui se passe au Qatar [around worker deaths in stadium construction] Quand le fonds souverain norvégien, le plus important au monde, investit actuellement 10 milliards de dollars [there].

« Les gens à qui j’ai parlé, en Norvège, ont dit : ‘Je ne le savais pas.’ et le monde est interconnecté.

L’année dernière, l’équipe norvégienne portait des T-shirts avec les mots « Droits de l’homme – sur et hors du terrain » pendant l’hymne national avant le match contre Gibraltar.

Le professeur Chadwick se demande si la cible la plus importante pour l’énergie de l’équipe sera son gouvernement.

« Je l’admets totalement [they] C’est leur droit de faire une déclaration politique personnelle sur ce qui se passe.

« Mais que pensez-vous des 10 milliards de dollars par an que votre gouvernement a investis au Qatar ?

L’universitaire dit que cette sélectivité sur les questions qui fâchent les gens dans les pays européens suit un schéma.

« Quand cela nous est utile. Nous l’acceptons simplement. »[look at] Newcastle United et Arabie Saoudite, les fans de Newcastle United adorent ça.

« Quand cela ne nous convient pas, nous le remettons en question. Je pense que la Norvège en est un bon exemple.

Cela leur convient d’investir au Qatar et d’en tirer de l’argent [it]Personne n’en doute en Norvège. Cependant, lorsqu’il s’agit de [soccer] rencontre [it’s different]. « 

La Norvège n’est pas non plus la seule, dit-il, qui manque d’introspection en ce qui concerne le Qatar.

L’Allemagne était une autre équipe nationale à exprimer le message des droits de l’homme sur les maillots d’avant-match, bien que les liens nationaux avec le Qatar apportent des avantages économiques.

Le professeur Chadwick explique que « le tout nouveau système de métro de Doha reliant tous les sites de la Coupe du monde, les sociétés d’ingénierie allemandes étaient partout, donc l’économie allemande en a profité ».

Qui change qui ?

Bien que la direction du voyage soit sans aucun doute vers l’est, selon le professeur Chadwick, cela ne signifie pas que les changements ne se produisent qu’en Occident.

L’universitaire affirme que la nature de la mondialisation est qu’elle est multiforme et que la Coupe du monde au Qatar en est un exemple.

Le professeur Chadwick poursuit : « J’ai parlé à un vieil homme qatari. Je ne veux pas de la Coupe du monde ici. » J’ai dit pourquoi ? Il m’a dit : ‘Eh bien, je ne veux pas que les gens viennent dans mon pays et se tiennent la main dans la rue et cela va à l’encontre des valeurs traditionnelles de l’Islam.

« Mes valeurs ne tolèrent pas l’homosexualité, hommes et femmes s’embrassent dans la rue [or] consommation d’alcool.

« Le Qatar est donc, à bien des égards, un exemple de cette juxtaposition entre vos valeurs occidentales et ce que l’on pourrait appeler des valeurs asiatiques ou des valeurs plus orientales étant placées dans le contexte d’un monde en mutation. »

Ce que le professeur Chadwick souligne, c’est que 2022 sera un point critique dans cette transformation mondiale.

« C’est le pic des 20 dernières années, mais c’est aussi un indicateur des 20 prochaines », ajoute-t-il.

« En substance, ce que je dis, c’est que l’Europe n’est plus dominante. Je ne pense pas que l’Occident, en général, soit plus dominant.

« En fin de compte, ce que nous commencerons à voir, c’est que les pays asiatiques et les pays du sud géographique commenceront à avoir plus d’influence et auront plus de pouvoir sur le sport. »

READ  Les banques centrales divergent sur les enjeux régionaux
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Tech

C’est enfin là ! La conférence mondiale annuelle des développeurs d’Apple débutera lundi avec le discours d’ouverture traditionnel à 10h00 PST. Lors de cet...

Tech

F-Zero GX (Dauphin) sur Steam Deck (image: Via Twitter) Valve vient de sortir le Steam Deck – un nouvel ordinateur portable de jeu. Il...

Tech

Parallèlement à la mise à niveau de la puce A15 et plus encore, l’iPhone SE bénéficie d’une amélioration de la batterie par rapport à...

World

biélorusse la sprinteuse Kristina Tsimanskaya Jeudi, elle a déclaré qu’elle avait pris la décision de fuir Tokyo en Pologne après avoir reçu des avertissements...

Copyright © 2020 ZoxPress Theme. Theme by MVP Themes, powered by WordPress.