NCSA conclut un atelier sur la réglementation de la cybersécurité

Doha : L’Agence nationale de la cybersécurité, représentée par la National Cyber ​​​​Excellence Administration, et en coopération avec le Centre d’études juridiques et judiciaires du ministère de la Justice, a conclu, mercredi, un atelier de cinq jours intitulé Réglementation de la cybersécurité » avec la participation d’un certain nombre de juristes travaillant dans des ministères, des organismes et des institutions de l’État.

Dans ce contexte, Dalal Al-Akedi, chef du Département national de la cyberexcellence à l’autorité, a déclaré que l’agence ne ménage aucun effort pour coopérer avec les institutions et les ministères du pays, pour échanger des expériences et diffuser et promouvoir une culture de la cyber. et la sécurité numérique. Sécurité parmi tous les segments de la société.

Elle a expliqué que l’atelier s’est concentré sur plusieurs axes, dont les plus importants sont les efforts déployés par l’État du Qatar pour renforcer la cybersécurité, ainsi que la coopération avec ses homologues du monde entier pour créer un espace électronique ouvert et sécurisé, en plus de l’aspect juridique. L’émergence de la cybersécurité dans l’État du Qatar, la création de la NCSA spécialisée dans le maintien et la réglementation de la cybersécurité, ainsi que le rôle et les compétences de l’agence visant à promouvoir et à protéger les intérêts vitaux de l’État face aux cybermenaces. .

Elle a ajouté que l’atelier portait sur la fourniture et le développement des compétences des participants dans le domaine de la cybersécurité et des risques posés par les cyberattaques qui menacent les pays, ainsi que sur le cadre juridique de la cybercriminalité, ses caractéristiques, ses formes et ses modèles.

READ  Keita de Liverpool nommé dans l'équipe de Guinée de la Coupe des Nations

Pour sa part, Khaled Al-Muftah, cyber-spécialiste du Département national de cyber-excellence de l’Autorité nationale des capacités nationales, a passé en revue le rôle de l’agence dans la mise en œuvre de la formation et des exercices pour la Coupe du monde de football 2022 au Qatar, et a expliqué au participants le rôle du national. L’agence participe au plan d’assurance du tournoi et à ses mesures de sécurité et de précaution avant les événements sportifs.

À cet égard, la directrice du Centre d’études juridiques et judiciaires du ministère de la Justice, Nada Jassim Al-Abdul-Jabbar, a déclaré que le centre tient à l’intérêt marqué de l’État pour la cybersécurité en accueillant des experts de la National Cyber ​​​​Security. Agence. Former les participants à des cours à la mesure du rôle du centre dans la formation de tous les groupes juridiques et le développement de leurs compétences dans tous les domaines du droit, en particulier les plus vitaux et les nouveaux.

L’idée du programme de formation pour la prévention de la cybercriminalité a été lancée après avoir testé 95 entités opérant dans plusieurs secteurs du pays, pour connaître leurs capacités et leurs compétences dans le domaine de la cybercriminalité et s’assurer de leur capacité à se protéger des cyberattaques.

Antoinette Lefurgey

"Entrepreneur indépendant. Communicateur. Joueur. Explorateur. Praticien de la culture pop."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x