thumbs b c 3486780966e402f4db2147ff62e38ea4Les fondamentaux macroéconomiques du Qatar demeurent solides malgré le ralentissement de la croissance. Le dynamisme des exportations gazières a permis à l’émirat d’enregistrer sur la période 2007-2011 la plus forte croissance économique à l’échelle mondiale et d’accéder au premier rang en termes de revenus par habitant. Selon les chiffres présentés par le Trésor français dans une récente publication, ceux-ci ont connu une augmentation de 16,1% par an en moyenne jusqu’à atteindre le seuil de 125 000 de dollars (110 000 euros) de PIB (Produit intérieur brut) par habitant.

Selon le dernier rapport de la Direction générale du Trésor français, le Qatar a enregistré sur la période 2007-2011 la plus forte croissance économique de la planète. Depuis, la cadence de celle-ci a diminué sur la période 2012-2017. Ce ralentissement s’explique principalement par une stagnation de la production des hydrocarbures due au moratoire sur le champ gazier North Field.

Publié dans Economie

TunsieQatarCredit : WebdoDe manière générale, l’émirat gazier a augmenté le montant de ses investissements et renforcé ses relations avec les pays du Maghreb. Pays en transition, la Tunisie est l’un de ceux qui a le plus bénéficié de cette embellie.

Le climat général des affaires semble s’éclaircir en Tunisie. Après des années noires de récession et de recul de la croissance du aux soubresauts de la transition post-révolution, le pays se relève progressivement. A l’image du tourisme qui a repris des couleurs depuis l’an dernier, certains clignotants se remettent au vert pour le plus grand bonheur d’une population dont une part non négligeable continue de vivre sous le seuil de pauvreté.

Publié dans Actualités du Qatar

entreprisesqatarCredit : Vivre au Qatar Grâce à un rebond des prix des hydrocarbures, le Qatar réalise un excédent commercial positif pour l’année 2017, en hausse par rapport à l’année précédente. L’émirat enregistre depuis plusieurs années un fort excédent commercial avec ses partenaires étrangers. Selon les chiffres avancés par le Trésor français, celui-ci s’est établi à 65 milliards d’euros par an en moyenne sur la période 2010-2016.

Selon le dernier rapport de la Direction générale du Trésor français, l’excédent commercial du Qatar n’a cessé de se réduire depuis 2013 pour atteindre 22 milliards d’euros en 2016. Cette diminution s’explique principalement par une chute significative des exportations qatariennes (elle-même due en grande partie à la dégringolade des prix du pétrole entre 2014 et 2016) et par une lente progression des importations.

Publié dans Economie

qatarproductsCredit : CNN.comLe ministère qatari de l’Economie a ordonné, dimanche 27 mai, le retrait sur l'ensemble du territoire de tous les produits provenant des pays du blocus. Les Etats du Quartet avaient soumis l'émirat à un embargo commercial il y a près d’un an.

Cette mesure qui vise les marchandises en provenance d'Arabie Saoudite, des Emirats Arabes Unis, du Bahreïn et d'Egypte est plutôt symbolique puisqu’après près d'une année de blocus, il ne restait plus beaucoup de ces produits dans les magasins de l'émirat. Malgré l’embargo commercial, les marchandises saoudiennes et émiraties continueraient à arriver au Qatar via les ports du Koweït et d'Oman, deux pays qui se sont transformés en véritable "point relais" entre Doha et ses rivaux.

Publié dans Actualités du Qatar

060318 tamim qatar mCredit : AFPQuel impact le blocus décidé en juin dernier a-t-il eu pour l'économie du Qatar? Pour certains, Doha ne pouvait se relever de cet embargo du fait des multiples complications que cette décision avait suscitées pour l'approvisionnement du pays. Mais dans une récente note, le Fonds monétaire international (FMI) affirme que l'impact a été limité et que les fondamentaux macro-économiques du pays restent solides.

C'est une nouvelle qui va certainement réjouir les décideurs qataris et les conforter dans leur décision de poursuivre leur politique économique destinée à déjouer les effets du blocus.

Publié dans Actualités du Qatar

Capture decran 2017 12 12 a 11.40.44C'est un chiffre rappelé par Emmanuel Lechypre qui devrait gagner à être connu en France. Profitant de la dernière visite du président français au Qatar, l'éditorialiste de la chaîne BFM Business, a communiqué le montant réel des investissements du Qatar en France. Loin du fantasme, ce chiffre reste très modeste comparé à l'ensemble des investissements que l'hexagone reçoit chaque année.

3 milliards d'euros. Ça peut paraître beaucoup, mais ça ne représente que 0,7 % du volume total du commerce extérieur que la France déploie annuellement avec le reste du monde. Avec ce niveau, on est donc très loin de l'image répandue d'un Qatar prêt à dévorer l'économie française par la puissance de ses pétrodollars.

Publié dans Actualités du Qatar

qatararménieCredit : AzatutyunEffectuant sa première visite officielle à Doha, le président Serge Sarkissian a souhaité renforcer les relations entre son pays et l’émirat. Petit pays coincé entre la Russie et la Turquie, l’Arménie souhaite diversifier ses alliances pour jouer un rôle plus important sur la scène régionale.

Reçu par son homologue, cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, le président arménien a fait part de l’intérêt de son pays à développer des relations privilégiées avec les Etats arabes, en particulier avec le Qatar. Vivant dans des situations similaires au niveau géopolitique (deux Etats faisant face à de puissants voisins dans un contexte sécuritaire volatile), les deux chefs d’Etat ont fait part de leur volonté de consolider un partenariat qui peine à décoller notamment sur le plan des relations commerciales.

Publié dans Actualités du Qatar

qatartravauxCredit : sofoot.comLe Qatar va investir 12 milliards de dollars (11 milliards d'euros) dans de grands projets en 2017 et ce, malgré la baisse de ses revenus pétroliers et gaziers. C'est ce qu'a indiqué mardi 6 décembre le ministre qatari des Finances Ali Charif al-Emadi. 

L'exploitation du pétrole et du gaz ont fait du Qatar l’un des pays les plus riches du monde mais la récente chute des cours du brut a affecté les recettes de l’émirat.En dépit de cela, le pays va poursuivre ses investissements notamment en vue de la Coupe du monde de football 2022.

Publié dans Actualités du Qatar

Tunisia 2020Credit : Website Le Qatar a annoncé mardi 29 novembre une aide à hauteur de 1,25 milliard de dollars (soit 1,18 milliard d'euros) à la Tunisie au premier jour d'une conférence internationale sur l'investissement. Cette contribution est de loin la plus importante des quarante pays participants. Cette rencontre vise à récolter au moins 30 milliards d’euros pour remettre sur les rails une économie tunisienne plombée par la période post-révolution.

"Nous avons face à nous en Tunisie un peuple qui a décidé de construire son pays en se basant sur la pluralité, la dignité et la liberté de l'être humain", a ainsi déclaré cheikh Tamim ben Hamad al-Thani en présence du président tunisien Béji Caïd Essebsi. De nombreux responsables étrangers venus d’une quarantaine de pays, dont le Premier ministre français Manuel Valls, avaient fait le déplacement pour assister à un rendez-vous central pour le redémarrage de l'économie du premier pays arabe qui a ouvert la voie des "printemps arabes". Le chef d'Etat qatari a ajouté« je suis heureux d'annoncer que l'Etat du Qatar va consacrer une somme de 1,25 milliard de dollars pour soutenir l'économie de la Tunisie et renforcer son processus de développement ».  L'émirat s’est particulièrement distingué puisque le montant promis est de loin la plus importante contribution annoncée lors de cette conférence internationale. 

Publié dans Economie

qatar turquie sommetCredit : Middle East Monitor La Commission mixte turco-qatarie sur la coopération économique et technique a tenu vendredi 11 novembre sa sixième session. Présidée par le ministre qatari de l'Économie et du Commerce, cheikh Ahmed ben Jassim al-Thani et le vice-Premier ministre turc Mehmet Simsek, elle fut organisée en marge du 20e Forum international des entreprises qui se tient actuellement à Istanbul.

L'information a été rendue publique suite à un communiqué de presse émis par le ministère qatari de l'Économie et du Commerce dans lequel il est précisé que les réunions de la Commission passeront en revue les relations entre les deux pays ainsi que les moyens de renforcer leur coopération.

Publié dans Actualités du Qatar
Page 1 sur 4