L’Unité des études iraniennes organise sa deuxième conférence annuelle

L’Unité des études iraniennes organise sa deuxième conférence annuelle

Doha : L’Unité des études iraniennes du Centre arabe de recherche et d’études politiques tiendra sa deuxième conférence annuelle du 22 au 23 août 2022. Le thème de la conférence de cette année sera « Iran : une présidence majeure après un an ».

Lors d’une élection avec le taux de participation le plus bas de toutes les élections présidentielles à ce jour, Ebrahim Raisi, l’ancien chef du pouvoir judiciaire iranien, est devenu le huitième président de la République islamique d’Iran en juin 2021. Le nouveau président a pris ses fonctions au milieu d’une vague d’électeurs apathiques, mauvaise performance économique et désillusion générale vis-à-vis du système politique.

L’élection d’un Raisi marque la première fois dans l’Iran post-Khomeini que les positions et les priorités idéologiques du président sont alignées sur celles du velayat-e faqih.

L’été 2022 marque le premier anniversaire d’une grande inauguration. La conférence de deux jours, mettant en vedette des universitaires iraniens d’élite, analysera la première année de la présidence de Raisi en examinant la continuité et les changements dans la politique et la politique.

La conférence couvre les sujets suivants :

– La politique étrangère iranienne, en particulier les relations de l’Iran avec les grandes puissances. L’Iran et le Conseil de coopération du Golfe. l’Iran et les acteurs non étatiques ; les négociations nucléaires et le Plan d’action global conjoint; et l’Iran dans le Caucase.

– la politique intérieure, y compris le rôle des diverses institutions politiques ; légitimité du système; traitement des militants ; La liberté des médias, l’avenir de Wilayat al-Faqih. Problèmes liés au travail et à l’activité des institutions religieuses ; protestations; la cyberactivité et ses limites ;

READ  Envoy offre le Panama comme un paradis commercial et d'investissement pour le Qatar

– L’économie iranienne avec un focus sur l’impact des sanctions et l’économie iranienne. crypto-monnaie ; main-d’œuvre et recrutement; l’inégalité des revenus; fabrication et production industrielle; la production agricole;

Politique publique, y compris l’approche du pays face à la pandémie de COVID-19 et aux soins de santé, les transitions et évolutions démographiques, les réfugiés, le changement climatique et les défis environnementaux, et le cyberespace.

La conférence abordera ces sujets dans 15 communications réparties sur sept séminaires, en plus d’une conférence générale intitulée « La politique étrangère de l’Iran et la présidence principale » prononcée par Seyyed Hossein Mousavian, l’ancien porte-parole de l’Iran dans ses négociations nucléaires avec la communauté internationale. Il est spécialisé dans la sécurité au Moyen-Orient et la politique nucléaire à l’École des affaires publiques et internationales de l’Université de Princeton.

Parmi les participants à la conférence figurent un certain nombre d’éminents universitaires, parmi lesquels Hamid Ahmadi, Lynn Rabat, Hassan Muzaffar Al-Razzo, Jawdat Bahjat, Esfandiar Batmanglij, Abdul Rasul Devsalar, Jawad Hirannia, Bernard Orchid, Nikolai Kozanov, Eric Loeb, Amir Mahdi. Rovshan Mohammadli, Elkham Mirzoov, Mahmoud Manshipuri, Mahmoud Mohareb, Anas Omair et Mahjoub Zweiri.

La conférence se tiendra en personne au Centre arabe de Doha.

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x