L’humoriste Robert Castel, personnage emblématique de l’humour noir, est décédé à l’âge de 87 ans

La pièce révélée La famille Hernandez En 1957, il initie la ville à l’humour noir. L’acteur, comédien et musicien Robert Castell est décédé samedi 5 décembre à l’âge de 87 ans. il est “Il est décédé aujourd’hui à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière” (AP-HP), à Paris, d’après A. «Longue maladie»Sa famille a déclaré à l’AFP.

Robert Castel dans son dessin “Le Café” le 11 novembre 1978 à la Maison des Arts de Créteil – INA

Né le 21 mai 1933 à Bab El Oued, un quartier populaire d’Alger, Robert Castel – Robert Moyal de son vrai nom – est le fils du musicien Lily Labasi, l’un des maîtres de la musique folklorique, typique de la région. Il apprend à jouer de la harpe et accompagne son père dans ses concerts.

Enseignant, puis critique musical après des études de lettres, il rejoint le Centre régional des arts dramatiques d’Alger en 1957 où il rencontre deux humoristes de formation, Lucette Sahouche et Marty Villalonga. Ensemble, les forces s’élèvent La famille Hernandez, Une série de scènes de la vie à Alger.

La pièce, initialement prévue pour une quinzaine de spectacles, a été un énorme succès en Algérie puis à Paris. Il permet à la ville de découvrir le folklore et les expressions typiques des Bédes Noirs. Enfin, Robert Castell interprétera «Robert bégayant» plus de 1700 fois …

En 1962, Robert Castel quitte définitivement l’Algérie nouvellement indépendante, s’installe à Paris avec Lucette Sahoke et l’épouse. Ce dernier est décédé en 1987 à l’âge de 60 ans. Avec sa femme, il a publié ses dessins dans le duo, notamment à Olympie où ils ont lié les premières parties de Frank Sinatra, Marlene Dietrich et Philip Clay.

READ  Qatar Petroleum signe un accord d'approvisionnement en GNL de 15 ans avec CPC et Taïwan | Nouvelles

Robert Castel et Lucette Sahoke dans “Le Chômeur” à la télévision française (13 avril 1974) – INA

Dans les années 1970, Robert Castell, comique racé et provocateur, doublait ses sketches télévisés avec son partenaire ou chanteur préféré Enrico Macias.

Robert Castel et Enrico Macias dans le pictural “Pas 500 Francs” le 11 novembre 1978 à la Maison des Arts de Créteil – INA

Pour le grand écran, cet acteur brun au front net, parlant de ses mains, abandonne son disque préféré. Son rôle se limite principalement aux seconds rôles, et il joue aux côtés d’Edith Piaf dans Les amoureux de demain (1957) de Marcel Plstein, Pierre Richard V. La grande blonde aux chaussures noires (1972) d’Yves Robert, ou d’Isabel Hubert dans Dupont Laguey (1974) par Yves Boisset. Il est apparu dans plus de trente films jusqu’au début des années 2000 où il était le plus conservateur.

En 2007, Robert Castel revient sur scène avec un projet musical GoûtUn orchestre de musiciens juifs aux pieds noirs et d’Algériens arabes s’est réuni pour faire revivre al-Shaabi. L’année suivante, il signe son autobiographie Soustraire 75 [son âge, ndlr] Mais je me souviens de tout. Il revient sur scène en 2013 pour livrer sa dernière exposition personnelle, Nostalgie.

Après la mort de sa femme en 1987, il s’est remarié. Il n’avait pas d’enfants.

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x